Nouveau témoignage sur des exécutions clandestines ayant lieu dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh

Nouveau témoignage sur des exécutions clandestines ayant lieu dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh.

capitalpunishmentIran2

4 février 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights: Selon des rapports provenant de sources fiables, les autorités iraniennes exécutent en nombre croissant de détenus dans la prison de  Gohardasht Rajaee Sharh, située à l’ouest de Téhéran.

Selon ces sources nous avons appris que  ces prisonniers sont transférés quotidiennement hors de leurs quartiers. Et que les exécutions de plusieurs d’entre eux ont été confirmées.

Le 27 Janvier 2013, deux prisonniers nommé Masoud Alimoradi et Mahmoud Nezami ont été pendus secrètement dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh. Aucune de ces exécutions n’avaient été annoncées officiellement par les autorités iraniennes.

Le 3 février 2013 un prisonnier avait été transféré du quartier 3 de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh  et le 4 février 2013 un prisonnier identifié sous le nom d’Ali Mohammadzadeh,  avait été transféré du quartier 1 de cette même prison en vue de son exécution.

Des sources indiquent que ces détenus sont normalement transférés tous  les mardis, vers la prison d’Evin à Téhéran pour y êtres exécutés, mais au cours des deux derniers mois les autorités iraniennes ont effectués  les exécutions de ces prisonniers , dans une salle nouvellement construite dans la prison de Gohardasht Rajaee Sharh.

Ces prisonniers sont généralement sortis de leurs quartiers de détention pour être exécutés sans préavis. Dans certains cas les autorités pénitentiaires autorisent des visites aux familles des condamnés à mort la nuit d’avant l’exécution. Il faut savoir également que ces exécutions peuvent avoir peuvent avoir lieu n’importe quel jour dans la semaine. Les condamnés à mort de la prison Gohardasht Rajaee Sharh  vivent donc chaque jour dans la peur constante de leurs exécutions.

Un peu plus tôt hier 5 février 2013, les activistes et militant-es du site Iran Human Rights, avaient  publié un rapport sur ​​les exécutions de masse hebdomadaires. Qui ont lieue dans la prison Vakilabad située dans la ville de Mashhad. Des rapports récents indiquent que les autorités iraniennes ont augmenté  les exécutions secrètes et inopinées dans cette prison.

Les activistes et militant-es du site Iran Human Rights exhortent  l’ONU et la communauté internationale à intervenir pour faire  stopper  cette  vague d’exécutions clandestines en Iran. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole du site Iran Human Rights a déclaré: « Nous sommes très inquiets pour tous les prisonniers de Gohardasht Rajaee Sharh . Ils vivent dans la peur constante et beaucoup d’entre eux pourrait être en danger imminent d’exécution. Nous exhortons la communauté internationale à réagir maintenant« .

Voir aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2709
Et sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2907

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s