Pénuriede médicaments pour les prisonniers de Gohardasht Rajaee Sharh alors qu’une epidémie de grippe particulièrement virulente y touche plus de la moitié des détenus

Pénurie de médicaments pour les prisonniers de Gohardasht Rajaee Sharh alors qu’une epidémie de grippe particulièrement virulente y touche plus de la moitié des détenus.

zendan-rajaee-sharh2

27 janvier 2013 nouvelles qui nous sont parvenues via le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana news:   La plupart des prisonniers politiques de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr  qui est située prés de la ville de Karaj dans la province de Téhéran, sont  victimes de diverses maladies et d’une épidémie de grippe particulièrement dure et virulente. Malgré cela la clinique et ce que les autorités pénitentiaires osent appeler « l’infirmerie » ne disposent pas d’assez de médicaments  pour leur fournir des traitements médicaux appropriés.

Selon un rapport publié par les militant-es et activistes du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Human Rights News Agency ou  Hrana, une épidémie de grippe particulièrement dure qui provoque des toux, des maux de tête, des douleurs  musculaires et articulaires et des vomissements, s’est propagée dans toute l’aile n°12 du pavillon numéro 4 de la de cette prison. Qui est rappelons le l’une des plus violente et l’une des plus dure du pays

Les prisonniers politiques qui ont demandé des soins aux médecins de la clinique de la prison, n’ont été en mesure d’obtenir les moindres médicaments anti grippes même parmi les plus basiques. Et les autorités qui gèrent cette « infirmerie », à simplement répondu à ces  prisonniers politiques: « qu’il n’y avait plus assez de médicaments pour traiter tout le monde ».

Cela s’est produit alors que dans les années passées, dés  les début de la saison froide, les prisonniers politiques comme ceux dit de « droit commun  » âgés et malades, Avaient étés tous vaccinés contre la grippe, ce  qui n’a pas eu lieu en ces débuts de cette année 2013.

Depuis le début de la semaine dernière plus de la moitié des détenus  enfermés et entassés dans l’aile  n °12 de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr qui est déjà largement surpeuplée, sont  tombé malades en se contaminant les uns les autres.

-Racket Médical  contre des détenus  une habitude récurrente chez les autorités pénitentiaires de Gohardasht Rajaee Shahr.

8000 Toman de « frais de soins » ont été demandé à des détenus, par des médecins de « l’infirmerie » de la prison de Gohardasht Rajaee Sharh, pour avoir le « droit » d’être soigné, alors qu’ils avaient des graves problèmes de vue.

27 janvier 2013 nouvelles qui nous sont la encore parvenues par le collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Humann Rights News Agency ou  Hrana – La clinique de la prison de Gohardasht Rajaie Shahr prison a demandé Huit mille Tomans-ce qui représente a peu prés l’équivalent de 570 dollars Américains-une somme colossale en Iran-Ndlr  de « frais de soin » à des prisonniers qui avaient de graves  problèmes de vue et à d’autres très âgés qui avaient un besoin urgent de lunettes pour voir et pour pouvoir lire les courriers de leurs familles.

Selon un rapport publié par les militant-es et activistes, du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Humann Rights News Agency ou  Hrana récemment des prisonniers de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr, ont dû payer huit mille Tomans de « frais de soins »,  pour avoir le droit visiter l’Ophtalmologue de la clinique de ce centre de détention. Des visites ne durant à peine que quelques minutes.

Cela se produit alors que selon même, les lois, les règlements internes relatifs aux  prisons de la « république Islamique », tous  les soins de santé dispensés à des détenus malades ou âgés,  par la clinique de cette prison devraient êtres gratuits.

Voir aussi sur:
http://www.en-hrana.org/index.php?option=com_content&view=article&id=820:1&catid=12:prisoners&Itemid=12
Et sur:
http://www.en-hrana.org/index.php?option=com_content&view=article&id=821:1&catid=12:prisoners&Itemid=12

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s