Libération en conditionnelle de l’avocate et militante Iranienne Nasrin Sotoudeh

Libération en conditionnelle de l’avocate et militante Iranienne Nasrin Sotoudeh.

sotoudeh-2

19 janvier 2013 nouvelle qui nous sont parvenues via le site Radio Zamaneh : L’avocate iranienne et militante défenseure droits de l’homme emprisonnée,  Nasrin Sotoudeh, a enfin pu bénéficier d’une libération provisoire en conditionnelle et d’un congé médical, pour la première fois depuis qu’elle a été  incarcérée en Septembre 2010.

Son mari, Reza Khadan, a déclaré sur sa page Facebook que sa femme avait reçu une permission de sortie provisoire de prison de trois jours, à compter  du 18 janvier 2013 , elle est donc actuellement avec sa famille et ses deux enfants qui ont enfin pu la voir, après plusieurs mois d’interdiction de visites appliquées arbitrairement par les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin à Téhéran.

Nasrin Sotoudeh qui purge actuellement une peine d’emprisonnement de six ans.  S’était déjà lancée dans un grand nombre d’action de grèves de la faim, pour protester contre les mauvais traitements dont elle était la victime en prison, contre  les violations  de ses droits de prisonnière politique. Et des limitations de droits de visites qui font qu’elle n’avait pas pu voir ses enfants et son mari pendant de long mois.

Nasrin a du endurer une de la faim de plus 40 jours,  avant que les autorités pénitentiaires et judiciaires Iraniennes ainsi que les juges de la prison d’Evin à Téhéran,  ne daignent enfin supprimer l’interdiction de voyager à l’étranger pour sa fille mineure qui n’avait aucune justifications légales . Des rapports récents indiquent que les autorités judiciaires Iraniennes ont souvent utilisées diverses formes de pressions et de chantages sordides contre les familles des prisonniers et prisonnières politiques . Et la grève de la faim de Nasrin Sotoudeh avait été une protestation contre ces pratiques arbitraires.

Nasrin Sotoudeh  est inculpée : «d’agissements contre la sécurité nationale et de propagande contre le régime » pour sa collaboration et son travail avec le Centre des défenseurs des droits de l’homme Iranien, une ONG  locale qui offre des services juridiques gratuits, sur des affaires d’atteintes aux droits humains.

Enfin dans le même temps nous avons aussi appris qu’une autre prisonnière politique et militante étudiante de premier plan Bahareh Hedayat, avait pu comme Nasrin, béneficier d’une sortie provisoire de prison en conditionnelle pour congé médical .Et selon son mari, Omid Ahmadian on lui a cependant  interdit de donner des interviews aux médias Iraniens et étrangers  et de se livrer à aucune activité politique. Durant toute la période que durera son congé médical et sa libération provisoire.

Bahareh Hedayat  purge une peine de prison d’un an et 9 mois de prison , en raison de ses activités de militante étudiante.

Voir aussi sur :
http://radiozamaneh.com/english/content/nasrin-sotoudeh-given-first-furlough
Et aussi sur le site du collectif Iranien du Comitee of human rights reporters.
http://www.chrr.biz/spip.php?article19978

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s