Plus de 30 exécutions pour la dernière semaine de 2012 en Iran

Plus de 30 exécutions pour la dernière semaine de 2012 en Iran.

30 executed2

30 décembre 2012 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Freedom Messenger la liste des crimes contre l’humanité du régime de Khamenei et d’Ahmadinejad ne cesse de s’allonger de manière dramatique:  Le régime inhumain des Mollahs a fait pendre 6 personnes dans les villes de Yazd (Au centre de l’Iran) et  d’Orumiyeh (Au nord-est de l’Iran). Quatre de ces détenus ont été exécutés dans la prison de Yazd et  les 2 autres dans la ville d’ Orumiyeh.

Selon des informations parues dans  les médias officiels du régime , Au cours de ces 4 derniers jours le régime  inhumain et totalitaire des Mollahs à fait exécuter  plus de 30 détenus. Ces exécutions de masse sont destinées à créer un climat de peur et d’intimidation au sein de la société Iranienne, afin d’empêcher tous soulèvements sociaux et toutes velléités de révoltes.

4 Prisonniers issus de la minorité Sunnite exécutés dans la prison de Gezzel Hessar.

29 décembre 2012 Lors d’une  autre de ces nouvelles décisions inhumaines le bureau du ministère de la « justice » du régime iranien, a envoyé à la potence tôt dans la matinée du samedi 29 décembre 2012  quatre membres de la minorité sunnite en Iran, les rapports indiquent que ces exécutions ont eues lieues dans la  prison de Ghezzel Hessar. Située dans la ville de Karaj à l’ouest de Téhéran, la dictature cléricale avait fait  arrêter et condamner à mort ces personnes sous les accusations : « d’appartenance à une secte wahhabite et hérétique illégale ».

Les noms des victimes de cette exécution n’ont pas encore étés publiés par les médias du régime. Ni pu êtres identifiés par les organisations de défense des droits de l’homme Iraniennes et internationales.

7 prisonniers autres politiques exécutés dans une prison à l’ouest de Téhéran

29 décembre 2012 Une autre  décision inhumaine du bureau du ministère de la « justice » du  régime iranien, a  réalisé encore une autre exécution collective, cette fois en envoyant sept prisonniers politiques Kurdes Iraniens à la potence.

La plupart de ces sept victimes étaient originaires de la ville de Sanandaj qui est  capitale de la province du Kurdistan iranien. Cette mesure brutale a été menée dans la cour de la sinistre prison centrale de Ghezzel Hessar de Karaj,  une ville située à l’ouest de Téhéran.

Selon les derniers rapports publiés par des organisations de défense des droits de l’homme Iranienne en exil. Depuis le mercredi  26 décembre 2012. On sait que 12 autres prisonniers politiques Kurdes ont été transférés dans des cellules d’isolement, en vue de la préparation de leurs exécutions.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/53248
et sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/53243
http://www.freedomessenger.com/archives/53234

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s