Inquiétudes sur l’état de santé la prisonnière politique Nasrin Sotoudeh aprés ses 49 jours de grève de la faim

Inquiétudes sur l’état de santé la prisonnière politique Nasrin Sotoudeh aprés ses 49 jours de grève de la faim.

Sotoudeh-2

17 décembre 2012 nouvelles qui nous son parvenues via le site Persian Banoo-nouveau témoignage sur les pressions et les souffrances habituelles que font subir les autorités de la dictature de Khamenei et d’Ahmadinejad, aux membre des familles de prisonnières et de prisonniers politique en Iran:  Reza Khandan le mari de l’avocate défenseure des droits de l’homme et prisonnière politique Iranienne  Nasrin Sotoudeh qui vient de terminer une grève de la faim de 49 jours, parce que les autorités pénitentiaires de la prison d’Evin à Téhéran et de la « république Islamique »  lui refusaient tout droits de visites de son époux et de ces enfants, a écrit ce texte et ce nouveau témoignage, sur sa page Facebook dans la soirée du 16 décembre 2012, ou il émet des inquiétudes quand à l’état de santé actuel de son épouse fortement éprouvée par sa récente grève de la faim:

Aujourd’hui -16 décembre 2012-Ndlr. avec plusieurs membres de la famille, nous avons pu enfin avoir une réunion avec Nasrin.Même si Nasrin n’est plus en grève de la faim, il n’y a pas beaucoup d’amélioration dans sa condition physique depuis la semaine dernière.

Malgré les problèmes digestifs qui étaient prévisibles, elle n’a pas encore reçu de traitement médical approprié. Et les responsables pénitentiaires de la prison d’Evin n’ont pas répondus  à notre demande de lui accorder une mise en liberté conditionnelle et un congé médical. Pour des raisons de santé.

En outre, lorsque le sujet a été abordé à  propos de la déclaration qu’elle avait écrite pour la cérémonie de sa remise d’un  prix Sakharov, mon épouse Nasrin a déclaré: «  J’ai écrit cette déclaration trois jours après la fin de ma grève de la faim quand j’étais encore en très mauvaise condition physique, Mais j’ai oublié d’écrire beaucoup de choses. Y compris à propos de l’emprisonnement de milliers de prisonniers politique dans notre pays et des mises en résidences surveillées de Mme Rahnavardet de M. Moussavi et Karroubi »

Elle m’a demandé d’être sûr  d’écrire ses excuses à ces êtres qui sont chers pour elle. Elle a ajouté qu’après avoir envoyé la déclaration au comité du prix Sakharov, elle avait pris conscience de cette lacune importante et de ses oublis sur d’autres questions importantes. Mais malheureusement, la déclaration a déjà été envoyée. Et  Nasrin n’a pas pu trouver un autre moyen de s’assurer que ces pièces aient étés ajoutées. Elle était très bouleversée  à ce sujet.

Reza Khandan
Dimanche 16 décembre, 2012.
20:20 heure locale de Téhéran.

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/12/16/nasrin-sotoudeh-still-in-poor-physical-condition-upset-over-the-sakharov-prize-statement-she-wrote/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s