3 prisonniers politiques Kurdes Iraniens jugés à nouveau pour avoir essayé de rentrer en contact avec le Rapporteur des Nations Unies en charge des questions sur les droits de l’homme en Iran

3 prisonniers politiques Kurdes Iraniens jugés à nouveau pour avoir essayé de rentrer en contact avec le Rapporteur des Nations Unies en charge des questions sur les droits de l’homme en Iran.

tamoei-soleyman-jahangir2

15 décembre 2012 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Persian Banoo et celui du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana News:  Selon les militant-es et activistes du site Human Rights Activists News Agency ou Hrana, le 11 Octobre 2012 les prisonniers politiques Kurdes Iraniens,  Jahangir-Houshang- Badouzadeh,  Ahmad Tamouei, Yousef Kaleh Memi, Ali Ahmad Solaeiman et Mostafa Ali Ahmad, qui étaient incarcérés  dans la prison centrale d’Orumiyeh, ont étés transférés dans des locaux d’un  centre de détention appartenant aux agents du ministère des renseignements  situé dans la même ville. Aux dernières nouvelles ils ont étés ensuite à nouveau transférés dans d’autres centres de détentions.

Ces prisonniers politiques ont étés privés de tous contacts avec leurs familles et avec leurs avocats, depuis  ces deux derniers mois, durant tous  leurs interrogatoires récents  ils ont subi des violences et ont étés menacés, humiliés et maltraités à plusieurs reprises dans des centres de détention, appartenant au ministère des renseignements.

Selon les derniers rapports parvenus d’Iran, ces prisonniers ont étés accusés par les interrogateurs et les bourreaux  du ministère des renseignements, d’avoir essayés d’entrer en contact avec des médias étrangers, d’avoir tentés de publier des nouvelles sur la situation des prisonniers politiques de leur région. Et d’avoir soit disant tentés d’entrer   en contact avec le Rapporteur spécial de l’ONU sur les questions droits de l’homme en Iran.

Jahangir-Houshang-Badouzadeh et Yousef Kaleh Memi ont été transférés vers la prison  centrale d’Orumiyeh , après avoir passé deux mois en cellule d’isolement dans le centre de détention du ministère des renseignements de cette même ville. Ahmad Tamouei a été transféré quand à lui dans la sinistre prison de Gohardasht Rajaee Shahr, située dans la ville de Karaj dans la province de Téhéran.

Les militant-es et activistes du site Human Rights Activists News Agency, n’ont pour le moment aucunes  informations  quant aux endroits  exacts où les deux autres prisonniers, nommés Ali Ahmad Solaeiman et Mostafa Ahmad Ali, ont étés transférés et les inquiétudes quand au sort réservé à ceux ci demeurent.

Le prisonnier Ahmad Tamouei à quand à lui été violement agressé et roué de coups à plusieurs reprises, par les agents et bourreaux du ministère des renseignement  ,tout  le long du chemin pendant son transfert  entre la prison  de la ville d’Orumiyeh et celle de Gohardasht Rajaee Shahr.

Le prisonnier Ahmad Tamouei  avait été convoqué ce 15 décembre 2012  par le « tribunal  révolutionnaire » d’Orumiyeh , sous les accusations et les charges judiciaires décrites un peu plus haut.

L’ensemble de ces cinq hommes ont pourtant déjà étés jugés par les « tribunaux révolutionnaires » des villes Orumiyeh et de Mahabad et ont tous été condamnés pour leurs affiliations  présumées avec le  mouvement de résistance Kurde Iranien du Parti Pour Une Vie Libre au Kurdistan ou PJAK et condamnés comme suit ci dessous:

Jahangir-Houshang-Badouzadeh-à été condamné à la prison à vie sans possibilité de remises de peines

Ahmad Tamouei-à été condamné à la prison 15 ans de prison

Ali Ahmad Solaeiman-à été condamné à  5 ans d’emprisonnement

Mostafa Ali Ahmad-à été condamné à 10 ans d’emprisonnement

Yousef Kakeh Memi-à été condamné à 7 ans d’emprisonnement

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/12/15/3-kurdish-political-prisoners-to-be-tried-on-charges-of-contact-with-un-special-rapporteur-ahmed-shaeed/
En persan sur:
http://hra-news.org/1389-01-27-05-27-21/14413-1.html

alaye_PJAK

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s