Crise au sein du régime et du Majlis à la suite de l’assassinat sous la torture du Blogueur et opposant Iranien Sattar Beheshti

Crise au sein du régime et du Majlis à la suite de l’assassinat sous la torture du Blogueur et opposant Iranien Sattar Beheshti.

Sattar Beheshti

29 novembre 2012 nouvelles parvenue via le site Freedom Messenger: Une nouvelle crise est en train d’éclater au sein du régime Iranien des Mollahs, à la suite de l’assassinat sous la torture, du jeune blogueur et opposant Sattar Beheshti. Et selon même l’une des principales agences de propagande médiatique du régime gérée par l’état, l’agence Fars news, cette crise continuera de hanter longtemps le  régime tout en y créant des divisions.
Un membre du Majlis le parlement iranien pourtant dominé par des députés des clans ultras conservateurs proches de Khamenei et d’Ahmadinejad,  a admis en public, que la détention arbitraire de Sattar Beheshti,  avait été effectuée dans un centre de détention illégal du régime des Mollahs.

« Les agents de la police Fatay ont placé ce prisonnier sous surveillance,  pour une garde a vue et ce sans aucuns mandats et sans aucunes ordonnances judiciaires. De ce fait cette détention était complètement illégale « , a déclaré ce député du Majlis du nom de Mehdi Davadgari.

La police Fatay  est une nouvelle police politique spéciale des forces répressives Iraniennes. Qui a été crée peu de temps après les soulèvements populaires qui avaient précédés, les dernières élections présidentielles Iraniennes frauduleuses et controversées du 12 Juin 2009, elle est chargée de surveiller l’internet dans tout le pays et de traquer et arrêter les opposants  et dissidents Iraniens qui publient des informations anti gouvernementales, sur le net, sur des blogs où sur des réseaux sociaux comme Face Book.  Depuis sa création des centaines d’opposants et de blogueurs Iraniens ont étés arrêtés puis emprisonnés par les agents de cette nouvelle police qui avaient repérés leurs activités politiques sur internet.

« En dépit de l’ordonnance du juge de transférer ce suspect dans un autre établissement, les agents de la police Fatay  ont d’abord  interrogé Sattar Beheshti à la prison d’Evin et l’ont ensuite transféré une fois de plus à un centre de détention de la Fatay police sans aucuns mandat légal »: a ajouté le député Mehdi Davadgari..

Vidéo à la mémoire de Sattar

 Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/52820
Et sur l’artiche consacré à Sattar Beheshti  publié sur le site Global Voice Online;
http://fr.globalvoicesonline.org/2012/11/13/127726/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s