Revue sur les luttes sociale en Iran par nos camarades d’Iran Echo et de l’Union syndicale Solidaires

Revue sur les luttes sociale en Iran par nos camarades d’Iran Echo et de l’Union syndicale Solidaires.

Nos camarades et amis du site Iran Echo de Solidarité socialiste avec les travailleurs en Iran ou SSTI  ainsi que nos camarades de l’Union Syndicales Solidaires International ont consacrés un long dossier et un énorme travail sur leur revue internationales , présentant diverses luttes sociale a travers le monde en  Tunisie, Iran, et  en Amérique du nord, ainsi qu’une présentation de notre blog pour laquelle nous les remercions chaleureusement.

Cette revue est disponible sous forme imprimée auprès des structures de l’Union syndicale Solidaires, et notamment à leur siège national (144 bd de la Villette, 75019 Paris). 2 euros plus frais de port. Courriel : contact@solidaires.org , pour ce qui est des pages consacrés à l’Iran vous pouvez les consulter et les lire en format PDF dans les liens ci dessous.

Dossier Iran1. Introduction et sommaire

Introduction au dossier.

Sommaire.

2. Une brève histoire de l’Iran moderne, par Houshang Sépéhr.

3. Economie, peine de mort, crise sociale

Contexte économique, par Behrooz Farahany.

L’empire économique des Pasdarans.

La peine de mort en Iran.

Crise au sommet sur fond de crise sociale, par Behrooz Farahany.

4. La société iranienne aujourd’hui

Les différentes forces sociales.

Un pays multi-ethnique.

La situation des femmes, par Behrooz Farahany.

5. Le mouvement ouvrier en reconstruction

Les luttes et les droits des salariés.

Entretien avec Mahmoud Saléhi.

Extraits du testament de Farzad Kamangar.

L’exemple des syndicats de Vahéd et Haft-Tapeh.

Lettre au Conseil des droits humains des Nations Unies.

6. Les organisations de soutien de la diaspora iranienne

Solidarité socialiste avec les travailleurs en Iran  ou SSTI.

Alliance internationale pour le soutien des travailleurs en Iran ou  IASWI.

7. L’action de diverses associations

Extraits du rapport 2012 d’Amnesty international.

Le blog Soliranparis.

8. Développer la solidarité internationale

Intervention du représentant de SSTI au congrès de l’Union syndicale Solidaires.

Tract unitaire de mars 2012.

Voir aussi sur:
http://orta.pagesperso-orange.fr/solidint/revues/revue-8.htm
Et sur:
http://orta.pagesperso-orange.fr/solidint/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Revue sur les luttes sociale en Iran par nos camarades d’Iran Echo et de l’Union syndicale Solidaires

  1. Robert dit :

    A qui voulez vous faire croire qu’il y aurait de prétendus syndicats libres et non inféodés a des puissances étrangères en Iran alors que votre syndicat Vahed et votre soit disant syndicat des travailleurs de Haft Tapéh ne sont mêmes pas représentatifs des travailleurs dans ce pays. Je vous rappelle que cela vous plaise ou non que le président Ahmadinejad à été démocratiquement élu et qu’il reste populaire auprès de la majorité de la population Iranienne.

    Vous êtes comme ces certains soit disant camarades de la Snesup FSU de Sud de la CNT et hélas aussi certains camarades égarés de la CGT quand ils jouent les va-t’en guerre contre la Syrie avec comme arrières pensées comme vous le faites a longueur de colonnes sur votre misérable blog. Des gens qui révent en fait d’attaques planifiés contre l’Iran ce pays souverain et non aligné a des puissances étrangères et qui résiste courageusement depuis des années aux visées de l’OTAN sur la région, avec comme tout le monde le sait l’aide des forces d’occupation coloniale Sionistes.

    Une illustration de cet égarement qui n’ont rien à voir avec la lutte des classes et la lutte Anti impérialiste comme celle que nous entendons.

    http://www.frontsyndical-classe.org/article-le-snesup-fsu-joue-les-va-t-en-guerre-111891845.html

    Aussi pour vous rafraichir la mémoire je vous transmets un nos anciens articles sur le sujet qui décrit bien vos projets d’Attaques Impérialistes contre l’Iran et la Syrie.

    Et celui ci qui décrit un autre Iran contraire a celui de vos medias-mensonges.

    impressions depuis l’Iran – suivi de « Lettres de Syrie » par Andrea Duffour

    http://www.legrandsoir.info/impressions-depuis-l-iran-suivi-de-lettres-de-syrie.html

    Robert militant communiste syndicaliste membre du PRCF et sympathisant et ami du Front Syndical de Classe

    http://www.frontsyndical-classe.org/

    A l’international aussi, les « chiens de garde » sont à l’œuvre
    Front Syndical de Classe

    Dimanche 12 février 2012

    Déclaration du Front Syndical de Classe

    Malgré le matraquage en règle, on peut considérer que « l’opinion » en général et celle des militants syndicaux en particulier sont assez critiques quant au positionnement des médias dominants et des experts grassement payés pour délivrer « l’information » économique destinée à légitimer les politiques d’austérité et convaincre les peuples qu’ils doivent encore et toujours se serrer la ceinture (jusqu’à en mourir ?) pour que le champagne puisse continuer à couler à flots sur les beaux quartiers.
    Curieusement, on ne retrouve pas la même vigilance s’agissant de la politique internationale, en particulier lors d’événements critiques sur lesquels l’attention et l’émotion sont polarisées par des campagnes médiatiques de grande intensité. Pourtant, sans même remonter aux manipulations des guerres coloniales, l’expérience devrait être un vaccin redoutable. Pour ne citer que deux cas parmi un grand nombre :

    Il y a eu medias-mensonges en 1991 puis en 2003 à propos de l’Irak et ses « armes de destruction massive » !

    Plus récemment, la Libye a subi une intervention impérialiste camouflée en « intervention-humanitaire-pour-la-liberté-et-la-démocratie » et la résolution 1973 du Conseil de sécurité qui autorisait seulement la neutralisation de l’espace aérien libyen (« no-fly zone ») a donné lieu à bombardements intensifs et intervention directe aux côtés d’une fraction armée du peuple libyen.
    A chaque fois, la propagande médiatique fait ainsi état de situations d’urgence avec des populations civiles directement menacées par des « tyrans inhumains» pour justifier auprès de l’opinion des interventions militaires directes ou indirectes, au nom des droits de l’homme : Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi, Bachar El-Assad… qu’on invitait quelques années auparavant, quand les intérêts impérialistes le réclamaient, deviennent en peu de temps des « fous sanguinaires » (tandis que les amis-tyrans de toujours, les Mubarak ou Ben Ali, on les soutient jusqu’au bout, sans parler bien sûr des « grands démocrates » du Qatar ou d’Arabie Saoudite….).
    Mais les peuples au nom desquels on s’émeut officiellement, on s’en moque autant que les grecs qu’on affame aujourd’hui ou même que les chômeurs qu’on accuse de profiter grassement du système. Les interventions militaires sont bien sûr destinées en fait à contrôler une région et ses ressources, à la remodeler au gré de l’intérêt des grandes puissances, sans que jamais les peuples soient au centre des préoccupations : qu’en est-il de la situation des peuples irakien ou libyen après les guerres impérialistes ?

    Aujourd’hui, c’est au tour de la Syrie d’être dans la ligne de mire, la Syrie et l’Iran étant inscrits dans l’agenda du remodelage impérialiste du Grand Moyen-Orient depuis plus de 10 ans !
    Sur toutes les télés, le média-cirque bien rodé est reparti avec comme toujours un seul son de cloche, coïncidant miraculeusement avec l’intérêt des grandes puissances occidentales : régime sanguinaire contre population pacifique et désarmée, meurtres de masse, exactions… et l’appel sous-jacent à l’intervention militaire.

    Concernant la Syrie, les sources privilégiées par nos médias sont celles émanant de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) basé à Londres sans aucune vérification. Et quand les observateurs envoyés par la Ligue Arabe elle-même dénoncent les exactions militaires des « manifestants pacifiques », on les fait taire.
    L’interlocuteur politique privilégié est le Conseil National Syrien (CNS) dominé par les intégristes religieux (salafistes) ; il agit militairement, appelle à l’intervention armée étrangère et bénéficie d’ailleurs déjà de cette aide, tandis que le Comité National de Coordination pour le Changement Démocratique (CNCD), totalement opposé à toute intervention étrangère, est totalement ignoré (à l’exception d’une récente interview dans l’Humanité de son porte-parole Haytham Manna).

    Par ailleurs, au plan régional, l’alliance avec les monarchies ultra réactionnaires du Golfe (Qatar et Arabie saoudite) qui dominent dans la Ligue arabe, maîtres d’œuvre de l’intervention armée au Bahreïn pour mater dans le sang le mouvement populaire, illustre sans contradiction possible le mensonge du soutien occidental au mouvement populaire dans les pays arabes !
    Une démarche syndicale indépendante, anti-oligarchique et anti-impérialiste

    Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons que nous étonner et nous indigner du contenu de l’appel intersyndical national signé le 10 février par 5 organisations (CFDT, CGT, FSU, Solidaires et Unsa) qui prend pour argent comptant les proclamations de la presse aux ordres et des services secrets étatsuniens ou français, en appelle à des sanctions contre la Syrie, justifie la politique d’ingérence des grandes puissances et finalement prépare l’intervention militaire.

    Au minimum, une telle cécité et un tel suivisme témoignent sur ce terrain aussi de la perte totale de repères de classe des directions nationales et de leur perte de lucidité concernant les enjeux de notre époque ! Comment manquer de voir que les interventions guerrières répétées du bloc occidental sont le contrepoint de la crise qui frappe le système, le prolongement dans les politiques extérieures des politiques d’austérité imposées aux peuples d’Europe eux-mêmes ?

    La solidarité internationale du mouvement syndical progressiste digne de ce nom s’est toujours exprimée dans le respect de la souveraineté des peuples. Par exemple, des millions d’européens sont descendus dans la rue en 2003 pour s’opposer à l’intervention armée en Irak, sans que cela signifie le moins du monde un soutien au régime irakien. Simplement, il s’agissait de s’opposer à une intervention extérieure prétextant de faux motifs pour des objectifs politiques qui se sont soldés par un véritable désastre, l’éclatement d’une société et la mort de centaines de milliers de civils !

    L’opinion publique avait raison contre les va-t’en-guerre et les mêmes raisons demeurent valables pour ce qui est des enjeux de l’heure !
    Et il faudrait à présent céder aux injonctions des interventionnistes déguisés en « journalistes » ou en « philosophes » au nom de la défense des droits de l’homme par ailleurs à géométrie variable ?

    Si l’on est attaché à l’indépendance syndicale, le positionnement syndical devrait au minimum se fonder sur une appropriation indépendante de l’information à l’égard de l’appareil de production dominant de l’information qui s’apparente de fait à un appareil de propagande ! A partir de ses propres principes et de ses propres sources d’information dûment contrôlées.
    La bataille pour la Paix et la solution politique des conflits en cette période de crise grave et de montée des périls constitue un devoir majeur pour le mouvement syndical. Pour défendre les travailleurs et les peuples, les directions syndicales feraient bien mieux de dénoncer l’impérialisme et d’appuyer une solution politique dans cette partie du monde plutôt que d’attiser l’incendie !
    Le Front Syndical de Classe

    12 février 2012

    • soliranparis dit :

      « alors que votre syndicat Vahed et votre soit disant syndicat des travailleurs de Haft Tapéh ne sont mêmes pas représentatifs des travailleurs dans ce pays »

      Avant toute chose merci de ne pas insulter nos camarades Iranien-nes vous vous dites « militant syndicaliste » oui mais de quelle tendance, vu vos dires vous devez être surement de tendance JAUNE VIF

      La Solidarité Internationale avec les Travailleurs et Travailleuses du monde entier vous en avez entendu parler apparemment non. Et vous osez vous prétendre et vous décrire comme un militant Syndicaliste un comble.

      « que cela vous plaise ou non que le président Ahmadinejad à été démocratiquement élu »

      Oui en bourrant massivement les urnes comme il l’a fait en 2009 et comme ont aussi ont étés par le passé « élus » de nombreux dictateurs que vous devez surement aduler.

      « Et celui ci qui décrit un autre Iran contraire a celui de vos medias-mensonges.impressions depuis l’Iran – suivi de « Lettres de Syrie » par Andrea Duffour »

      Un article désopilant effectivement que celui de mme Andréa Duffour issu de ce que nous appelons ici les VRP des Dictature et qui a bien sur été publié sur une des officines franchouillarde les plus serviles dans la défense ce ces mêmes dictatures « non alignées » que vous semblez porter aux nues.

      Et que même des Bacharistes et Ahmadinejadolatres convaincus et Serviles tels que: Michel Collon, JeanBricmont, Pierre Piccinin, Bahar Kimyongür, Georges Stanechy, ou les deux pieds nickelés complotistes du « cercle des volontaires » que sont les Jonathan Moadab et Raphael « Jah Raph » Belrand, n’auraient pas osés écrire.

      « Aussi pour vous rafraichir la mémoire je vous transmets un nos anciens articles sur le sujet qui décrit bien vos projets d’Attaques Impérialistes contre l’Iran et la Syrie »

      Bigre nous nous connaissions pas tous ces moyens.

      Pour le reste cher pas camarade du tout Robert comment ne pas être effaré et surtout écœuré en lisant votre ode aux dictatures de Bachar et de Khamenei et Ahmadinejad datant de Février 2012

      Et permettez nous de vous dire qu’a la lecture de votre rhétorique de haine et de celle de votre soit disant Front Syndical de Classe que vous n’avez de syndical et de lutte de classe que les noms.

      Un fois de plus les ennemis de nos ennemis ne seront jamais nos Amis on vous laisse donc à vos amis de ce que nous appelons ici ironiquement l’Extrême Glauque Anti Impérialiste.

      Note Soliranparis: nous laissons pour une fois les liens visibles qui ramènent vers les deux sites Réactionnaires postés par ce monsieur pour que nos lectrices et lecteurs se fassent une idée de qui se planque vraiment derrière ce prétendu et triste Font Syndical de Classe et ses Adhérents qui n’ayons pas peur de le dire auraient plus leurs places dans le groupuscule fasciste de Soral ou chez Dieudonné et sa bande de négationnistes.

      • Vive la Dissidence dit :

        Bande de connards et de trous du culs Sionistes , vous êtes la police de la pensée vendus à BHL a la C.i.a au Quatar et au Mossad . Et on vous cassera vos sales petites gueules de Bobos gauchistes boutonneux vendeurs de Médias Mensonges.

        Pas étonnant que vous fassiez de la propagande pour les terroristes du PKK ou comme ceux de votre PJAK dont tout le monde se moque et pour tous ceux qui essayent de niquer la Syrie et L’Iran, avec les bombardiers de l’Otan comme ils l’ont faits pour la Lybie l’Irak et le Soudan.

        Vive Ahmadinejad, Vive Bachar, Vive Poutine, Vive la Chine, Vive Hugo Chavez et vive les vrais Dissidents comme nous.

        A bas le NWO-NOM et vive la Dissidence

      • soliranparis dit :

        D’habitude nous ne validons pas ce genre de « commentaires » d’insultes ridicules, perte de temps et d’énergie. Il est vrai que nous en recevons des tonnes du même genre toutes les semaines. Aussi on laisse celui ci pour monter à nos lectrices et lecteurs le ridicule de ces soit disant « dissidents ».

        Et nous en apprenons des choses avec ce genre de personnes.

        « avec les bombardiers de l’Otan comme ils l’ont faits pour la Libye l’Irak et le Soudan ».

        Que les bombardiers impérialistes de l’Otan et des États Unis aient bombardés effectivement la Libye et l’Irak ou dans la corne de l’Afrique en Somalie certes et nous l’avons toujours condamnés. Mais le Soudan première nouvelle quand ou comment faudra nous l’expliquer.

        « Vive Ahmadinejad, Vive Bachar, Vive Poutine, Vive la Chine, Vive Hugo Chavez »

        Vous semblez avoir oublié quelques autres de vos dictatures préférées, mais bon quand on capable de sortir de telles énormités on est capable de tout.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s