Nouvelles exécutions sommaires massive en Iran 50 pendaisons officieuses et officielles au cour de cettte semaine passée

Nouvelles exécutions sommaires massive en Iran 50 pendaisons officieuses et officielles au cour de cette semaine passée.

13 et 14 novembre 2012 nouvelles qui nous sont parvenues via le site Iran Human Rights le régime totalitaire et fasciste de Khamenei et d’Ahmadinejad , n’arrivant plus a faire face a la montée des colères sociales et populaires liées à la crise économique et a la dégringolade du Rial , multiplie les exécutions publiques et clandestines pour tenter de terroriser la population. Des crimes contre l’humanité hélas toujours niés et occultés par une certaine « gauche altermondialiste » soit disant « anti impérialiste »  et certains de ces « intellectuels » principalement francophone et américains blancs petits  bourgeois qui continuent becs et ongle la main droite sur la couture du pantalon  à vanter se régime et à  se vautrer dans la collaboration et la complicité de classe en continuant de donner des  « interviews » plus que complaisantes avec celui ci, sur les médias de propagande de la dictature tels que Press-tv.ir, l’Irib, L’Irna ou Fars News.

Ce 14 novembre 2012 trois  autres prisonniers ont été pendus en public en Iran

D’après le site de l’administration judiciaire de la province Markazi, trois prisonniers, identifiés comme : Behazad  qui était âgé de 27 ans,  Mehdi  qui était âgé de 37 ans et Meysam qui était âgé de 25 ans, ont été pendus dans les rues de la ville d’Arak ce matin. Selon cette source, les prisonniers avaient été condamnés pour l’enlèvement et le viol d’une fille, et un des prisonniers avait également été jugé pour meurtre.

D’après les sources officielles iraniennes, 28 personnes ont été exécutées ces sept derniers jours (du 7 au 14 novembre 2012). Dix de ces exécutions ont eu lieues en public. Par ailleurs, Iran Human Rights ou IHR a reçu plusieurs informations concernant 47 exécutions officieuses et clandestines  pendant la même période.

Les militant-es et activistes du site Iran Human Rights ou  IHR implorent la communauté internationale de réagir fermement à cette vague d’exécutions massives menées par les autorités iraniennes. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte parole d’IHR, a déclaré : « Le peuple iranien est terrorisé par la démonstration d’horreur des autorités iraniennes avec des exécutions publiques au quotidien. La communauté internationale doit prendre des mesures sérieuses contre ces actes barbares ».

13 novembre 2012 Iran Human Rights : les médias de propagande du régime Iranien ont annoncés la pendaison de deux autres prisonniers.

Les membres du site officiel de propagande des autorités judiciaires de la province de Fars située dans le sud de l’Iran, ont annoncés la pendaison en public d’un prisonnier, identifié comme F.B, dans la ville de Neyriz située au sud de Shiraz le 12 novembre 2012 dernier. Le prisonnier avait été condamné pour le trafic de 4 kilos d’opium et de 4,7 kilos d’héroïne.

Au total, 11 prisonniers ont étés exécutés ces sept derniers jours dans la province de Fars.

L’agence de presse et de propagande du régime l’IRNA news a annoncée quand à elle la pendaison d’un autre prisonnier le 13 novenbre 2012 dans l’enceinte de la prison de Zanjan située dans l’ouest de l’Iran. L’identité de ce prisonnier n’a pas été encore révélée.

Les sources officielles iraniennes ont annoncé un total de 27 exécutions pendant ces sept derniers jours.

47 exécutions officieuses et clandestines :

Des informations officieuses ont rapporté un total de 47 exécution en Iran ces sept derniers jours. Les militantes et activistes du Human Rights & Democracy activists  ou HRDAI ont annoncé les exécutions au secret de 35 prisonniers le 7 novembre dans l’enceinte de la prison de Mashhad située au nord-ouest de l’Iran. Par ailleurs les militant-es du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme  Hrana news ont rapportés ce 13 novembre 2012 les exécutions de 12 autres prisonniers dans l’enceinte de la prison de Gohardasht Rajaee Shahr située à l’ouest de Téhéran. Ces prisonniers avaient été condamnés pour des délits présumés liés à des « trafics et des possessions de drogues« .

Les militant-es et activistes du site Iran Human Rights vérifie actuellement ces sources officieuses sur les exécutions dans les prisons de Vaklabad et de Gohardasht Rajaee Shahr- située dans la banlieue de la ville de Karaj dans la région de la province de Téhéran.

Rappelons aussi que le centre et complexe militaro-pénitentiaire de Gohardasht Rajaee Shahr est l’un des plus durs d’Iran et que plusieurs milliers de prisonnier-es , attendent dans les couloirs de la mort de cette prison ou règne l’arbitraire le plus total d’êtres sauvagement exécutés par le régime des dictateurs Khamenei et  Ahmadinejad

Voir sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2644
Et aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2641

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s