Iran 23 nouvelles exécutions sommaire en l’espace de seulement deux jours

Iran 23 nouvelles  exécutions sommaire en l’espace de seulement deux jours.

9 novembre 2012 nouvelles parvenues via le site Freedom Messenger  celui du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits  Hrana news et le site Iran Human Rights : Sept hommes ont été exécutés à Chiraz le jeudi 8 Novembre 2012, cinq d’entre eux  l’ont étés publiquement et  16 exécutions ont eues lieues  la veille; dans différentes villes de l’Iran.

Selon les rapports des militant-es du site  Human Rights Activists News Agency  ou Hrana, le régime iranien a pendu 23 hommes en  l’espace de seulement deux jours. Sept hommes ont été exécutés à Chiraz le jeudi 8 Novembre 2012, cinq d’entre eux publiquement. Et  16 exécutions ont eues lieues  la veille dans différentes villes de l’Iran villes de l’Iran la veille. 10 autres hommes  avaient étés exécutés dans la prison d’Evin, quatre hommes en public à Shiraz et l’autre à Kerman et l’autre à Mashhad.
Tous ont été pendus pour des accusations liées à  des présumés « trafics de drogue et ou usage et possessions de stupéfiants ».

L’Iran, où l’assassinat, le viol, les vols à main armée, le trafic de drogue et l’adultère sont passibles de peine de mort, est l’un des pays avec le plus haut record annuel d’exécutions dans le monde, avec la Chine, l’Arabie saoudite et les Etats-Unis. Il ya deux semaines à l’annonce par l’Iran qu’il avait fait pendre 10 trafiquants de drogue condamnés à mort. l’Organisation des Nations Unies et celle de l’Union européenne ont exprimé leurs préoccupations au sujet de cette nouvelle vague de pendaisons massives dans le pays

La secrétaire de politique étrangère européenne, Catherine Ashton, a déclarée qu’elle était « consternée » par les exécutions tandis qu’Ahmed Shaheed  le rapporteur spécial des Nations unies sur les questions des droits de l’homme en Iran, a déclaré qu’il était choqué.

Ahmed Shaheed  avait déjà dit à l’époque plus de 300 personnes avaient étés enregistrées comme exécutées dans les huit premiers mois de l’année, mais ce chiffre est probablement beaucoup plus élevé que l’Iran  ne veut bien le dire,  puisque celui ci restreint systématiquement l’information sur le nombre exact des personnes pendues. Il a été rapporté  qu’il y avait eu 670 exécutions en Iran en 2011, ce qui  est le chiffre le plus élevé du monde par habitants chez les victimes de la peine de mort.

Basée à Londres l’organisation de défenses des droits humains Amnesty International a appelé à plusieurs reprises l’Iran de ne pas exécuter ces personnes condamnées pour trafics de drogues, en disant que ces décisions « judiciaires » étaient excessives.

Les trois quarts des exécutions en Iran impliqueraient des trafiquants de drogue présumés. Liés aux graves lois anti-drogue qui on court dans la « république islamique ».

Amnesty International a publié un  rapport le  9 octobre 2012 dernier, indiquant que 344 personnes avaient étés exécutées depuis le début de l’année 2012 en Iran,  la plupart d’entre eux seraient des  trafiquants ou des usagers de drogues présumés. En 2011 l’organisation Amnesty International  a déclarée que l’Iran avait effectué au moins 360 exécutions, les trois quarts provenant de cas liés au trafic prisonou a l’usage de drogues.

Iran Human Rights, le 8 novembre 2012 : selon les médias officiels iraniens, sept prisonniers ont été pendues aujourd’hui à Shiraz (au sud de l’Iran). D’après les sources officielles, un prisonnier a également été pendu hier dans l’enceinte de la prison de Mashad (au nord-ouest de l’Iran).

15 autres prisonniers ont été pendus hier dans trois villes iraniennes. D’après les sources officielles iraniennes, au total, 23 prisonniers ont été exécutés depuis hier. Neuf de ces exécutions ont eu lieu en public.

7 prisonniers ont été pendu aujourd’hui à Shiraz, dont 5 en public :

L’agence de presse gouvernementale iranienne Fars newsa rapporté que cinq prisonniers ont été pendus en public aujourd’hui dans la ville de Shiraz. Deux autres prisonniers ont été pendus ce matin dans l’enceinte de la prison d’Adelabad. Les sept condamnés à mort avaient été jugés pour des délits liés à la drogue.

Les prisonniers qui ont été pendus en public aujourd’hui à Shiraz ont été identifiés comme : Parviz K, Majid D, Feyz Mohammad M, Ali M. et Reza D.

Les identités des deux autres prisonniers pendus dans la prison d’Adelabad aujourd’hui n’ont pas été révélées.

Un prisonnier a été pendu hier dans l’enceinte de la prison de Mashhad :

D’après le site officiel du ministère de la justice de la province de Khorrasan Razavi, un prisonnier a été pendu hier dans l’enceinte de la prison de Vakilabad. D’après cette source, le prisonnier, identifié comme M. P. avait été condamné pour possession et trafic de drogue.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/52370
Et sur:
http://www.en-hrana.org/index.php?option=com_content&view=article&id=679:1&catid=15:execution&Itemid=10
http://iranhr.net/spip.php?article2633

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s