Le jeune blogueur Iranien emprisonné Hossein Maleki Ronaghi de nouveau en grève de la faim

Le jeune blogueur Iranien emprisonné Hossein Maleki Ronaghi de nouveau en grève de la faim.

Hossein Maleki Ronaghi

5 et 6 novembre 2012 nouvelles parvenues d’Iran via les sites Freedom Messenger, Persian Banoo  et celui du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits de l’homme Hrana news: Le célèbre jeune blogueur dissident Iranien emprisonné, Alpha

Hossein Maleki Ronaghi, s’est de nouveau lancé dans une grève de la faim, pour protester contre les violations des règles de droit et les injustices actuelles auquelles il doit faire face à nouveau.

Selon un rapport publié par les militant-es du site Human Rights Activists News Agency  ou HRANA, le prisonnier politique  Hossein Maleki Ronaghi avait depuis sa dernière arrestation déjà mis en garde les autorités judiciaires. Que s’il n’obtenait pas de réponses à ses demandes légitimes,  cela se traduirait par le lancement de sa part d’une nouvelle grève de la faim.

Hossein proteste contre le manque d’attention portée à sa situation actuelle, contre l’arrestation de ses ami-es les  travailleur-ses humanitaires qui étaient venus avec lui, il y a deux mois de cela apporter une aide aux victimes d’un tremblement de terre qui avait eu lieu dans l’Azerbaïdjan Iranien , contre  les violations des règles de droit et les injustices qui prévalent contre lui , aussi s’est-il donc lancé dans  une nouvelle grève de la faim qu’il à débuté depuis ce samedi 3 Novembre 2012.

Selon la famille du jeune blogueur incarcéré, Hossein reproche aussi aux agents du bureau du ministère des renseignements et au procureur général adjoint de la ville de Tabriz, les coups et les violences qu’il a subi dans cette ville lors de sa dernière arrestation. Et qu’il considère comme la principale cause des dommages récents qu’il à subit aux reins et qui compromettent de nouveau sa santé. Déjà largement éprouvée par ses premières détentions qu’il avait effectuées dans la prison d’Evin à Téheran.

Hossein avait également dit à sa famille  que la vengeance des agents du ministère des renseignements de Tabriz était prévisible et que les « interrogateurs », de cette « agence »  l’avait informé tout en le menaçant et en lui disant que pour eux sa maladie et finalement et sa mort, était sans importance pour la « république Islamique ».

Selon les médecins et les spécialistes de la clinique de la prison d’Evin, une nouvelle grève de la faim pour ce prisonnier politique qui souffre d’une maladie rénale aiguë est extrêmement dangereuse et peut entraîner des effets, destructeurs et irréversibles pour sa santé et même le faire mourir s’il la continuait.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/52209
Et sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/11/05/human-rights-activist-and-blogger-hossein-ronaghi-maleki-on-hunger-strike-again/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s