Bachar Al Assad l’ami des dictateurs Khamenei et Ahmadinejad se rapprocherait de l’IRGC Iranienne via le major Hossein Hamedani pour fortifier sa cour et son palais

Bachar Al Assad l’ami des dictateurs Khamenei et Ahmadinejad  se rapprocherait de l’IRGC Iranienne via le major Hossein Hamedani  pour fortifier sa cour et son palais.

23 octobre 2012 nouvelles parvenues via le site Freedom Messenger et le site Al-Seyassah  ce 20 octobre 2012: Plusieurs sources diplomatiques occidentales ont révélées que récemment le dictateur sanguinaire Bachar al-Assad , aurait fait remplacer  la majorités ses gardes du corps, qui sont pour la plupart des Alaouites, dans la crainte d’être assassiné par l’un d’entre eux.

Bachar al-Assad reçoit depuis plusieurs mois et depuis les débuts de l’insurrection du peuple Syrien une aide « logistique »  des « gardiens de la révolution » Iraniens  de  l’IRGC ou GRI,  pour se protéger personnellement  mais surtout aussi dans de but de surveiller les plus influents hauts responsables syriens de sont clan, dont les assassinats ou les défections sont considéré-es  comme un coup dur pour le régime. Ont déclarées ces sources sur le site de la télévision Al-Arabiya.

Bachar al-Assad n’aurait plus aucune confiance dans les forces de sécurité syriennes qui ont étés  formées en Russie – disent de nombreuses  sources syriennes proches de l’opposition , surtout quand on sait récemment que  le nombre de dissidents Alaouites a sérieusement augmenté.  En conséquence  après  plusieurs recommandations venant du major général   Hossein Hamedani, le  représentant à Damas  des « gardiens de la révolution » Iraniens  de  l’IRGC ou GRI, le dictateur  Assad a récemment penché sur les membres de ces Forces spéciales des Pasdarans  pour qu’ils lui servent de « garde prétorienne ».

Hossein Hamedani le  représentant à Damas  des « gardiens de la révolution » Iraniens  de  l’IRGC

Un ex « purgé » du régime Iranien qui refait surface à Damas.

Le Major général Hossein Hamedani   avait donné il peu de temps sa démission alors qu’il était  pourtant responsable  d’un poste de haut rang dans  l’IRGC,  il avait  entre autre été responsable de la sécurité de Téhéran et avait pris  une part très active dans  la répression féroce des soulèvements populaires. Qui avaient  précédés  la dernière élection présidentielle Iranienne controversée et frauduleuse du 12 Juin 2009. Bien que faisant parti des purges récurrentes du régime de Téhéran on l’a  pourtant ensuite  retrouvé nommé  en tant que représentant  et « consultant » des « gardiens de la révolution » Iraniens  de  l’IRGC ou GRI à Damas. Il  aussi est intéressant de noter que Hossein Hamedani  est  aussi du fait de ses « affaires » et de ses « business »  parmi ceux qui sont visés par les sanctions internationales contre l’Iran. Et qu’au même titre que d’autres bourreaux du régime Iranien comme Ahmad Reza Radan, le sinistre chef et  numéro deux de la police anti émeute Iranienne,  l’opposition le tient comme l’un des plus grands responsables de la répression des manifestations postélectorales de Juin 2009.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/51734

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s