Nouvelles pressions du ministère des renseignements contre la famille du prisonnier politique Hossein Maleki Ronaghi

Nouvelles pressions du ministère des renseignements contre la famille du prisonnier politique Hossein Maleki Ronaghi.

19 octobre 2012Mise a jour de dernière minute: nouvelles parvenues ce matin via le site Persian Banoo de nouvelles pressions faites cette fois contre la famille d’Hossein Maleki Ronaghi.

L’acharnement  du régime totalitaire de Khamenei et d’Ahmadinejad contre le jeune blogueur et opposant Hossein Maleki Ronaghi.  ne semblent plus connaitre de limites, cette fois ci ce sont les agents du ministère des renseignements de la ville de Tabriz qui s’en prennent désormais à sa famille déjà durement éprouvée par ses multiples incarcérations et leurs inquiétudes  sur l’état de santé dramatique de leur fils.

Suite à une convocation de Sayd Ahmad Ronaghi, le père d’Hossein Maleki Ronaghi , par les agents des forces répressive du  ministère des  renseignement de la ville de Tabriz, la famille de ce prisonnier politique a reçu plusieurs menaces, leur disant que si le frère et la sœur d’Hossein continuaient d’être actifs sur  Facebook où d’autres réseaux sociaux, ils seraient arrêtés.

Selon des rapports parvenus via le site du journal d’opposition Iranien Kalameh, les interrogateurs du ministère des renseignements de la ville de Tabriz ont également menacés et averti la famille d’Hossein, de ne plus fournir d’informations sur le cas de leur fils dans les média étrangers.

Juste auparavant, la mère d’Hossein avait donné  une interview au site du journal Kalameh ou elle avait déclarée que ministère des renseignements de la ville de Tabriz, avait menacé d’arrêter ses filles, si elles continuaient de donner des interviews a la  presse.

Selon la famille d’Hossein les autorités judiciaires Iraniennes continuent toujours de refuser qu’on accorde à celui ci le droit de se faire soigner en dehors de la prison d’Evin à Téhéran. Hossein quand à lui a informé  les autorités judiciaires Iraniennes que si ses camarades qui avaient étés arrêtés avec lui dans le camp de réfugiés de Sarand dans l’Azerbaïdjan oriental Iranien, n’étaient pas immédiatement libérés,  il allait malgré son état de santé critique de nouveau se lancer dans une nouvelle action de grève de la faim.

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/10/19/incarcerated-blogger-hossein-ronaghi-malekis-family-threatened-by-tabriz-intelligence

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s