7 nouvelles exécutions en Iran en l’espace de ces trois derniers jours

7 nouvelles exécutions en Iran en l’espace de ces  trois derniers jours.

15 et 18 octobre 2012 nouvelles parvenues via le site Iran Human Rights alors que l’opinion publique internationale continue de se mobiliser contre les exécutions  programmées de 11 prisonniers sur des accusations liées a des « trafics de drogue » présumés : le 18 octobre deux autres prisonniers ont étés pendus dans la prison de Shahroud située dans le nord de l’Iran tôt le matin.

Selon le site officiel de la magistrature iranienne de la province de Semnān, ces prisonniers ont étés identifiés  par les initiale de AA  qui a été accusé du  trafic et du transport de plus de 3.975 kg d’héroïne et  MN qui a été accusé de possession et du trafic de  1.289 kg d’héroïne concentrée. Ces exécutions auraient eu lieues dans la cour de la prison de Shahroud.

Plus de 70% de tous les prisonniers exécutés en Iran , sont généralement reconnus coupables d’accusations liées aux drogues. Les ONG’s de défense des droits de l’homme ont publiées  plusieurs déclarations la semaine dernière, exhortant la communauté internationale à réagir contre ces exécutions.

Nouvelles parvenues via le site Iran Human Rights ce 15 Octobre 2012: ​​Selon plusieurs sites des médias officiels  du régime Iraniens, cinq autres  prisonniers ont été pendus dans deux différentes villes iraniennes ce 14 octobre 2012. Ces prisonniers auraient été reconnus coupables d’accusations liées à des trafics ou à des usages de drogues.

Un prisonnier a été pendu à Ispahan ce 14 Octobre 2012:

Selon le site de l’agence de nouvelles gérée par l’état iranien l’Irna news  un prisonnier  identifié par le nom de  Fazl Ahmad B – fils de Khodabakhsh, a été exécuté  par pendaison dans la prison centrale d’Ispahan tôt dans la matinée du 14 Octobre 2012. Il aurait été reconnu coupable de possession et du trafic  de 16 kg  d’héroïne et de 700 grammes de crack.

Quatre prisonniers ont été exécutés ce 14 octobre 2012 dans la prison de Tabas:

Selon l’agence de nouvelles iranienne, Mehrnews,  quatre autres prisonniers ont été pendus dans la prison de Tabas  située dans centre-est de l’Iran, tôt  le matin du 14 Octobre 2012. Ces prisonniers  qui  ont étés  identifiés sous les noms de Taj Mohammad B, Ali B, Hossein B, et Mohammad B, avaient étés  déclarés  coupables en 2008 , du trafic et du transport de 190 kg de morphine et  de 410 kg de crack « transportés à l’aide de sept chameaux ».

Ce rapport ne mentionne pas si les quatre prisonniers appartenaient à la même famille.

Les rapports officiels indiquent que  sur une base annuelle, plus de 70% des personnes exécutées en Iran sont reconnues coupables d’accusations liées aux drogues. En outre, plus de 90% des personnes exécutées ne sont que rarement  identifiées par leurs vrais noms,  celles ci sont généralement jugées à huis clos devant  des « tribunaux révolutionnaires ». Et il existe de nombreux rapports  émanant d’opposants Iraniens parlant de  procès iniques et « d’aveux «  extorqués par la torture  des pressions et  des  mauvais traitements. Alors que d’après  même la constitution de la « république Islamique » datant de 1979 et la loi Iranienne. Des aveux  extorqués de la sorte sont en principe considérés comme  non nuls et non avenus devant les juges et les  tribunaux du pays.

La semaine dernière, au moins 10 prisonniers, parmi lesquels se trouvait le prisonnier Saeed Sedighi  devaient être exécutés. L’attention internationale sur les cas et un énoncé  venant  certains rapporteurs spéciaux des Nations Unies sur les questions des droits de l’homme qui on dénoncés celles ci,  ont contribuées  pour l’instant à empêcher  et à retarder ces exécutions . Même si le sort réservé à ces 11 prisonniers reste pour le moment  totalement inconnu. Le  15 octobre 2012 dernier le site Iran Human Rights ou RSI avait  exhorté la communauté internationale et toutes les ONG’s de défense des droits de l’homme militant contre la peine de mort  à maintenir l’attention sur  les cas de ces 11 prisonniers.

Voir aussi sur:
http://iranhr.net/spip.php?article2605
Et sur
http://iranhr.net/spip.php?article2608

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s