Peine de mort en Iran l’ayatollah Sadeq Larijani ment encore comme il respire

Peine de mort en Iran  l’ayatollah Sadeq Larijani ment encore comme il respire.

18 octobre 2012 nouvelles parvenues via le site Freedom Messenger : l’ayatollah Iranien Sadeq Larijani  qui est aussi le chef du pouvoir judiciaire du régime dictatorial de Khamenei et d’Ahmadinejad,  a déclaré et osé prétendre  ce mercredi 17 octobre, que personne n’était exécuté en Iran pour ses  opinions politiques. Et que son régime faisait « seulement » exécuter  les : « trafiquants de drogues  important  des stupéfiants en Iran , des assassins, des voleurs armés, et des violeurs « .

l’ayatollah  Sadeq Larijani  a fait ces remarques en réponse  dit-il, à un rapport publié par Ahmed Shaheed, le rapporteur spécial de l’ONU sur les questions des droits de l’homme en Iran.

« Dans la République islamique d’Iran, nous  n’avons certainement jamais  fait appliquer des  exécutions d’opposants pour des motifs  politiques « , a oser  déclaré l’ayatollah  Sadeq Larijani  lors d’une réunion qu’il à tenue à Téheran , avec des  responsables judiciaires de haut rang

Un peu plus loin dans son discours a réitéré ses propos indiquant : « que le pouvoir judiciaire Iranien ne montrerait aucune pitié, envers les voyous et les gangs qui menacent la sécurité des personnes dans le pays ».

Notes Soliranparis:

Rappellons que ce que l’ayatollah  Sadeq Larijani   appelle des « trafiquants de drogue » sont en fait le plus souvent des Opposant-es politique au régime qu’on accuse de ces délits pour mieux les faire assassiner par pendaisons. Que l’Iran fait exécuter  régulièrement des Homosexuel-les du simple  fait de leurs orientations sexuelles. Et  que Le Code Pénal Iranien criminalise toutes relations sexuelles en dehors du mariage traditionnel, que  les « crimes » homosexuels sont sujets au Hudud, une  punition fixée par la Charia, la loi islamique. Les sanctions infligées pour actes charnels entre deux personnes du même sexe: un simple baiser relève d’une condamnation à 60 coups de fouet, le fait d’être nu dans le même lit à 99 coups, les rapports sexuels sans pénétration à 100 coups et que  l’acte de  « sodomie » quand à lui vous fait d’office  condamner à  mort.

Mais  aussi que l’Iran est le seul pays du monde ou l’on fait aussi exécuter des Opposant-es  politiques, des militants syndicalistes comme notre camarade Farzad Kanangar – assassiné par pendaison le 9 mai 2010 dans la prison d’Evin- Ndlr  ou encore de nonbreux-ses  manifestant-es  anti régime ,   en les accusant d’être des « Moharebeh »  en les considérant  comme des « ennemis de dieu en inimité contre dieu ».

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/51437

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s