Lutte des femmes dans le Kurdistan Iranien le PJAK ou Parti pour une Vie Libre au Kurdistan

Lutte des femmes dans le Kurdistan Iranien le PJAK ou Parti pour une Vie Libre au Kurdistan.

7 et 10 octobre 2012 article publié sur le site de nos camarades Kurdes Azad news agency que nous relayons ici:  Le Parti pour une Vie Libre au Kurdistan ou  Partiya Jiyana Azada Kurdistanê  est une organisation politique créée au printemps 2004 suite à un premier congrès. Son Président est Haji Ahmadi. Son chef militaire est Sherzad Kemangeri.

Nous connaissons tous quelques cas de femmes guerrières de la fin du Moyen âge et des Temps modernes. Notre époque prône une politique d’égalité entre la femme et l’homme mais l’image d’une femme, arme à la main reste tous de même déstabilisante.

Le PJAK a depuis longtemps intégré ce principe à sa stratégie et tactique militaire. En effet cette armée est devenue « célèbre » grâce aux nombreuses femmes servant dans ses rangs, sachant que les femmes composent 50% des forces armées. Les guérillas du mouvement indépendantiste kurde ont acquis, depuis les années 1970, une réputation de combattantes patiente dotées d’une volonté de fer.

Citons, Baran Beritan, combattant du PJAK :  « Selon une étude scientifique, quand les femmes sont émancipées, elles deviennent bien meilleures que les hommes en terme de commandement, combativité et d’organisation ».

Quant à l’unité féminine du PJAK, elle se voit donner comme mission de se battre pour les droits de la femme en combattants aux côtés des hommes, dans une armée inconnue pour ses vues progressistes sur la condition féminine et un contexte de guerre très dur.
Force féminine de l’est du Kurdistan – sous occupation iranienne-, leur combat est quotidien, pour les droits de la femme bafouée, pour un droit à l’éducation, une démocratie, la liberté et enfin l’égalité.

Malgré le déni de l’existence d’une nation Kurde au sein des frontières, les armées Kurdes continuent à promouvoir l’égalité des sexes, qu’il s’agisse des généraux, des snipers en treillis ou du bleu qu’on envoie en première ligne, hommes et femmes sont traités de la même façon.

Aylin-Azadnews

Voir aussi sur:
http://www.azadnewsagency.com/nuce/femme-le-pjak-parti-pour-une-vie-libre-au-kurdistan/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lutte des femmes dans le Kurdistan Iranien le PJAK ou Parti pour une Vie Libre au Kurdistan

  1. Biji pkk pjak ypg dit :

    Fuck turqui vivi pkk pjak ypg Grace a eux bientôt il y aura le Kurdistan libre occupé par ses voleurs de Turqui Iran Irak Syrie les turque Iran Irak Syrie ne laisse pas de liberter au kurd et meme il les massacre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s