Urgent exécutions programmées de 10 prisonniers Iraniens pour les jours à venir

Urgent exécutions programmées de 10 prisonniers Iraniens pour les jours à venir.

Saeed Sedighi

10-11  Octobre nouvelles parvenues via le site  Iran Human Rights : Selon des sources fiables en provenance d’Iran, 10 prisonniers ont été transférés  en vue de leurs exécutions , des cellules  la prison de Ghezel hesar  vers les cellules d’isolement  de la tristement célébre prison d’Evin à Téhéran. Selon les mêmes  sources ces nouvelles exécutions  sommaires étaient programmées par le régime d’ Ahmadinejad et de Khamenei  pour ce jeudi 11 octobre 2012.

Le groupe de défense des droits humains Iranien, Justice For Iran a publié les noms de cinq de ces prisonniers:

-Saeed Sedighi qui est âgé de 31 ans.

-Abbas Namaki qui est âgé de 39 ans et père de deux enfants.

-Hamid Rabiei qui est âgé de 31 ans.

-Mohammad Ali Rabiei qui est 55 ans qui est aussi le père de HamidRabiei.

-Ali Darvish qui est âgé de 44 ans.

-Tous ces prisonniers sont prétendument reconnus coupables d’accusations liées à des « trafics et possessions » de drogues.

-Iran Human Rights  ou IHR  condamne fermement  ces exécutions qui doivent avoir lieues  le lendemain de la Journée mondiale d’actions contre la peine de mort. Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole du RSI, a exhorté la communauté internationale à réagir en déclarant : « Nous demandons à l’ONU et tous les pays ayant des liens diplomatiques avec l’Iran , d’utiliser tous leurs canaux et tous leurs réseaux afin  de mettre fin à ces exécutions« .

Un peu plus tôt au cours de la journée du 10 octobre 2012, les activiste du  RSI et de IHR en collaboration avec quatre autres ONG Internationales de défense des droits de l’Homme, ont  publiés  une lettre ouverte aux Nations unies et  aux autorités de plusieurs pays qui ont acceptées de coopérer avec l’Iran pour lutter contre le trafic de drogue,  pour qu’elles arrêtent  toutes leurs  aides accordées à la police Iranienne, jusqu’à ce que les autorités iraniennes ait aboli la peine de mort pour des motifs liés à  la drogue et à des prétendus «  crimes connexes ».

URGENT -Mise à jour du 11 octobre 2012 toujours via le site Iran Human Rights les exécutions de ces prisonniers sont reportées pour  ce samedi 13 octobre 2012:

11 octobre 2012 Iran Human Rights : Hier le 10 octobre 2012 le site  Iran Human Rights ou IHR et plusieurs autres organisations Internationales de défense des droits humains, ont  signalées les exécutions  imminentes d’au moins 10 prisonniers qui étaient prévues pour ce matin du 10 octobre 2012.

Selon des premiers rapports provenant de sources en Iran, Ces exécutions prévues pour ce 11 octobre 2012 ont été reportées pour ce  samedi matin du 13 octobre 2012. La source qui a contacté les sites du RSI et du IHR,  a souligné que ces  peines n’ont pas étés stoppées , mais seulement reportée de deux ou trois jours.

-Iran Human Rights ou IHR  croit que l’attention des médias internationaux portés  sur cette affaire, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Iran, peuvent -êtres  l’une des  raisons principales pour laquelle ces exécutions n’ont pas été effectuées aujourd’hui. Il faut aussi  rappeler qu’aucuns de ces 10 prisonniers condamnés à mort, n’ont  plus étés autorisés depuis hier à avoir de contacts avec leur familles leurs proches et leurs amis.

Selon des sources en provenance d’Iran, Asghar Sedighi le frère de l’un de ces prisonniers condamnés à mort, a été arrêté la nuit dernière par les agents des  forces  du ministère des renseignements Iranien, soi-disant parce qu’il aurait donné des interviews à des médias internationaux, tels que la VOA et la BBC.

-Dans un commentaire  récent sur le report de cette nouvelle vague d’exécutions sommaires Mahmood Amiry-Moghaddam, le porte-parole du RSI  et de IHR  a de nouveau  déclaré: « Nous exhortons toute la communauté internationale à faire tout ce qu’ils peuvent pour empêcher ces  nouvelles exécutions. Nous n’avons deux jours pour sauver ces personnes« .

De plus RSI et IHR  ont reçus hier de nouveaux rapports indiquant que plusieurs de ces  détenus,  ont étés soumis à la torture en vue de leur faire faire des aveux forcés.

Hier le 10 octobre RSI et IHR   avaient  exhortés l’ONU et  tous les pays ayant  des liens diplomatiques avec l’Iran à utiliser l’ensemble de leurs canaux et leurs réseaux, afin de mettre fin à ces exécutions.

Notes Soliranparis: Nous demandons à tous nos lecteurs et lectrices dans l’espace francophones, de faire de même et à toutes les ONG de l’espace francophone et occidental en charge de dossiers  de défense des droits de l’Homme ,d’organiser  via leurs réseaux et les réseaux sociaux , des campagnes de protestation par courriers électroniques, coups de téléphone, envois de Fax auprès des ambassades et consulats locaux du régime d’Ahmadinejad et de Khamenei   pour que toutes les exécutions cessent en Iran. Chacune de nos voix comptent aussi.

Voir aussi  sur les sites ayant relatés cette nouvelles vague d’exécution:
http://iranhr.net/spip.php?article2595
-Amnesty International: Eleven men face imminent execution
http://www.freedomessenger.com/archives/51210
http://www.amnesty.org/en/news/death-penalty-decade-executions-are-wane-challenges-remain-2012-10-09
-Human rights groups urge UN to cease anti-drug trafficking funding until Iranian authorities renounce use of death penalty for drug-related offences
http://iranhr.net/spip.php?article2593

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s