Un groupe de cinq prisonniers politiques ont étés pendus dans la prison de Zahedan

Un groupe de cinq prisonniers politiques ont étés pendus dans la prison de Zahedan.


6 et 7 nouvelles parvenues via le site Freedom Messenger:  Selon les rapports reçus par le  site du collectif Iranien défenseur des droits de l’homme  Human rights and Democracy in Iran : Cinq prisonniers politiques ont étés exécutés par pendaisons le matin du 6 octobre 2012,  dans la prison de la vaille de  la ville de Zahedan.

Le 15 Octobre 2011, le régime  « guide suprême »  iranien Khamenei,  avait fait condamner de façon inhumaine ces cinq prisonniers à mort  par pendaison. Un de ces hommes exécutés  et qui était originaire de la ville de Bukan, avait déjà eus un frère exécuté il ya 12 ans de cela  dans la en prison d’Oroumieh, sur des accusations d’avoir été  un  membre du  parti du Komalah qui est considéré comme un parti « terroriste » par le régime de Téhéran

Le 13 Octobre 2011, ces prisonniers avaient étés transférés à l’isolement dans la prison de Zahedan. Des témoins ont affirmé que parmi les exécutés, trois d’entre eux étaient âgés de 60 et 65 ans. L’identité des personnes exécutées n’ont été publiées que ce matin du 6 octobre 2012.

Le   « guide suprême »  iranien Khamenei,  et son régime théocratique qui fait face à la colère du peuple et  à des manifestations  contre la récente crise de la monnaie Iranienne,  répond par la répression inhumaine et par des exécutions  sommaires dirigées contre le peuple.

Seulement deux jours après des manifestations populaires  de masse à Téhéran et Mashad  qui se sont aussi étendues aux ville et aux bazars d’ Ispahan et de Tabriz. On sait c’est  le Mollah Sadeq Larijani  -le chef du système judiciaire Iranien Ndlr. Qui est déjà  responsable d’autres nombreux  crimes contre l’humanité qui a donné personnellement le feu vert pour faire exécuter, cet autre groupe de prisonniers dans la prison de la ville de Zahedan.

Les activistes et défenseurs des droit humains du site Human rights and Democracy in Iran condamnent  cette vague d’exécution récentes commises par le  régime des Mollahs, pour créer une atmosphère de peur parmi  la population Iranienne et demandent au Secrétaire général de Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et  à d’autres instances internationales à prendre des mesures contre ces crimes contre l’humanité,  commis par « guide suprême »  iranien Khamenei,  et son régime totalitaire et dictatorial.

-Human rights and Democracy in Iran

6 octobre 2012

Ce rapport a été envoyé  aux personnes qui suivent:

Au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Au Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Au  rapporteur spécial  contres les exécutions des Nations Unies.

Au Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme.

A l’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/51071

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s