Le prisonnier politique Hadi Abedi Bakhoda violement torturé dans le but de lui faire faire de pseudos aveux télévisés

Le prisonnier politique Hadi Abedi Bakhoda violement torturé dans le but de lui faire faire de pseudos aveux télévisés.

Hadi Abedi Bakhoda

22 septembre 2012 nouvelles parvenues via le site Freedom Messenger: Selon les informations reçues par le site Human Rights and Democracy Activists in Iran le prisonnier politique Hadi Abedi Bakhoda a subis plusieurs heures d’interrogatoires comme on n’en avait pas vues en Iran depuis les années 60, dans le but de lui faire faire des « aveux » via  une confession télévisée. Des  « confessions » prétendument « spontanées »  qui sont une habitude récurrente des médias radio et télévisuels de propagande du régime totalitaire et dictatorial d’Ahmadinejad et de Khamenei.

-Hadi Abedi Bakhoda a été mis sous forte pression psychologique par les agents du  régime. Qui veulent ainsi l’obliger à  manifester son « repentir » et a « confesser » des accusations présumées portées contre lui  à la télévision . Un chantage sordide basé sur de nouvelles charges judiciaires portées contre ce prisonnier politique qui alourdiraient de facto un nouveau  verdict et qui rendrait  plus difficile la défense de son avocat.

Le prisonnier politique Hadi Abedi Bakhoda avait dans un premier temps été interrogé dans la prison de Lakan située dans la ville de Rasht. Il a ensuite été transféré dans les bureaux locaux de l’Office de l’information et questionné pendant plusieurs heures par les interrogateurs et bourreaux du ministère des renseignements. Qui l’ont menacé de coups et de graves tortures physiques.

Bien que gravement handicapé et souffrant de multiples autres maladies graves  qui font qu’Hadi Abedi Bakhoda ne puisse se délacer qu’en fauteuil roulant. Et malgré le fait que selon la loi Iranienne son état de santé soit incompatible avec une détention,  le bureau du ministère de l’intelligence et du ministère des renseignements ont rejetées toutes les demandes de libérations provisoires. Tout en continuant à se baser sur des « aveux » illégitimes extorqués à ce prisonnier politique par le biais de tortures inhumaines. Rappelons que selon même la « constitution » de la « république Islamique » les « aveux » extorqués par le biais de la torture ou par des pressions psychologiques, sont en principe considérés comme nuls et non valables par les tribunaux de ce pays.

Le cas et le dossier judiciaire Hadi Abedi Bakhoda  avait été renvoyé et examiné à plusieurs reprises aux agents du bureau du ministère de l’Information,  Qui ont tout fait  pour  ses juges l’enfoncent encore plus, avec pour résultats qu’ Hadi a été condamné à une peine  illégitime de deux ans de prison alors que son état de santé était incompatible avec une détention.

Les activistes et  les militants du  site Human Rights and Democracy Activists in Iran  condamnent les  tortures brutales faites et commises contre Hadi Abedi Bakhoda   par les interrogateurs du ministère des renseignements afin d’obtenir de lui de faux « aveux » et  son « repentir ». Rappelant que ce prisonnier qui est détenu dans des conditions inhumaines depuis un an dans la prison de Lakan située dans la ville de Rasht , est gravement handicapé et qu’il ne peut que se déplacer difficilement qu’en fauteuil roulant sur de très courtes distances.

Les activistes et  les militants du  site Human Rights and Democracy Activists in Iran, demandent instamment au  Haut-commissariat aux droits de l’homme et au Rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme d’intervenir  afin de mettre fin aux tortures et aux innombrables crimes contre l’humanité commis dans les prisons du régime du « guide suprême » Ali Khamenei et qu’ils renvoie l’affaire devant la cour internationale de justice.

-Human Rights and Democracy Activists in Iran,

22 septembre 2012

Ce rapport a été envoyé aux organismes suivants:
Au Haut-commissariat aux droits de l’homme
Au Commissaire aux droits de l’homme de l’Union Européenne
Aux militant-es et activistes d’Amnesty International

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/50735

Soliranparis conctact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s