Azerbaïdjan Iranien les rescapés du séisme toujours sans abri face au froid après six semaines d’incuries du régime de Téhéran

Azerbaïdjan Iranien les rescapés du séisme  toujours sans abri face au froid après six semaines d’incuries du régime de Téheran.

17 septembre nouvelle parvenue via le site Freedom Messenger: Six semaines après les tremblements de terre meurtriers jumeaux qui ont secoué les régions de  l’Azerbaïdjan Iranien  dans le nord-ouest du pays, le froid , des observateurs et militant locaux ont pus constater que l’arrivée de l’hiver et de la pluie et bientôt de la neige, causent d’énormes problèmes pour les survivants du séisme qui restent dans leur grande majorité sans abris, un  quotidien d’état le  journal Asr-e Iran  a rapporté  et ajouté de nombreuses personnes,  sont maintenant  confrontées à des risque d’épidémies et de propagations  maladies dangereuses.

Des responsables et hommes politiques du régime iranien des villes de Varzeghan et Haris, ont admis que les rescapés du séisme continuent à vivre dans des tentes alors que les précipitations au cours de ces derniers jours  ont  entraînées de nouveaux dommages qui frappent encore plus les rescapés du séisme parqués dans des camps de fortune.

Compte tenu de leurs  besoins en électricité  pour  les appareils de chauffage, les rétablissements  câbles électriques dans la région ne sont pas suffisants et de nouvelles lignes doivent être installées d’urgence. On fait remarquer de nombreux témoins locaux

Le Gouverneur du régime dans la ville de Ahar quand à lui  a rapporté et constaté qu’il y avait « des pénuries dans les sacs de couchages, mais aussi  dans les  couvertures et l’apport de  toilettes « . Dans le cynisme et l’obscénité la plus  complète, celui ci a appelé les gens de la région sans donner plus de précisions , à l’aider à reconstruire de nouvelles écoles et maisons pour prétendument « aider les victimes du tremblement de terre ».

Il est à rappeler qu’il y a déjà six semaines de cela  plus d’une trentaine de volontaires bénévoles, dont le célèbre bloggeur dissident  Hossein Ronaghi Maleki, qui étaient venus  de Téhéran apporter spontanémentleurs aides  aux rescapés du séisme, furent arrêtés et violement passés à tabac par les forces répressives Iraniennes  de la  province de  l’Azerbaïdjan Iranien  appuyée par un régiment local des « gardiens de la révolution » de l’IRGC ou GRI.  A ce jour la plupart de ces trente  volontaires ont étés libérés pour la plupart sous caution, mais 8 d’entre eux dont Hossein Ronaghi Maleki restent emprisonnés, sous des accusations mensongères du gouverneur  et des forces répressive locales de la région qui les accusent « d’avoir distribués des produits alimentaires périmés et des matériels de secours  non appropriés ».

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/50651

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s