Toujours pas de nouvelles des secouristes bénévoles arrêtés après avoir apporté de l’aide aux rescapés du séisme dans l’Azerbaïdjan Iranien

Toujours pas de nouvelles des  secouristes bénévoles arrêtés après avoir apporté de l’aide aux rescapés du séisme dans l’Azerbaïdjan Iranien.

Hossein Ronaghi Maleki

28 août 2012 nouvelles parvenues via le site Iranien Persian Banoo, il y a toujours de grandes inquiétudes sur le sort réservé aux secouristes bénévoles. Qui ont étés arrêtés par les troupes des  « gardiens de la révolution » de L’IRGC ou GRI  Iraniennes. Et en particulier sur le sort qui est réservé au jeune blogueur dissident Hossein Ronaghi Maleki qui avait profité d’une récente sortie de prison en conditionnelle, pour venir en aide aux victimes du récent séisme survenu dans l’Azerbaïdjan Iranien.

Il n’y a pas pour le moment plus  de nouvelles sur l’état des militants et des travailleurs humanitaires arrêtés  alors qu’ils étaient  venus en aide aux rescapés du tremblement de terre dans l’Azerbaïdjan oriental Iranien après que la majorité d’entres eux aient étés transférés vers de la prison de Tabriz.

Selon des rapports publié sur le site du journal d’opposition Kalameh, les statuts et la localisation des militants et des travailleurs humanitaires bénévoles, arrêtés pour êtres venus en aide aux victimes du  tremblement de terre sont encore inconnus. On sait juste par contre qu’ils ont étés « pris en charge » par les agents du ministère des renseignements de la prison de la ville Tabriz.

Selon  d’autres rapports de témoins locaux envoyés au site Kalameh, le militant et défenseur des droits humains Hossein Ronaghi Maleki serait dans une situation sanitaire désastreuse, après avoir été physiquement agressés et frappé  violement, par les interrogateurs et les agents du ministère des renseignements des villes de Ahar et de Tabriz.

En outre Hossein s’est actuellement  lancé dans une nouvelle action de protestation avec d’autres de ses codétenus. Qui se sont lancés dans une grève de la faim sèche ce qui a cause beaucoup de soucis a ses proches et à sa familles, depuis qu’il est sorti de prison en liberté conditionnelle  pour se faire opérer et soigner de graves rénaux qu’il avait contracté,  lors de sa précédente  période de détention  à la prison d’Evin de Téhéran.

Ces préoccupations des proches d’Hossein Maleki Ronaghi ont augmentée au cours  des jours derniers , compte tenu du fait que les autorités judiciaires locales et celles du ministère des renseignements;  n’ont pas permis a ce jour à Hossein  de recevoir ses médicaments ni de continuer ses traitements qu’il doit suivre minutieusement.

Une première en Iran un membre de L’IRGC désapprouve les arrestations de certains secouristes bénévoles  ainsi que celle d’Hossein , le tout sur fond de « guerres des services » entre L’IRGC et les agents du ministère des renseignements

Il est à noter qu’un fonctionnaire des « gardiens de la révolution » de L’IRGC ou GRI  a déclaré à l’un des parents  d’Hossein Maleki Ronaghi  que :  » les gardiens de la révolution n’avaient pas approuvés l’arrestation de leurs fils et qu’ils n’étaient pas au courant de celle ci ».

Ce fonctionnaire de L’IRGC a déclaré que l’approbation de la mise en liberté en conditionnelle et du congé médical de Hossein avait été coordonnée entre sa section des  « gardiens de la révolution » et les autorités judiciaires de Téhéran et continué en disant: « depuis sa sortie  Hossein n’a pas eu d’activité politiques suspectes et nous avions donné notre  approbation,  pour que  son congé médical puisse être prolongée à trois reprises« .

Ce fonctionnaire  de l‘IRGC qui n’a été informé de son arrestation que trés récemment,  a également déclaré qu’Hossein n’avait  pas besoin d’aucunes autorisations  spéciales de ses juges d’applications des peines de Téhéran  pour venir en aide aux victimes du tremblement de terres, puisqu’ils étaient largement au courant de ses activités de secouriste bénévole dans la région sinistrée.  Il  a d’ailleurs conclu sa déclaration en disant :  » Notre section de L’IRGC désapprouve  l’intervention du ministère des renseignements à l’égard d’Hossein qui n’a rien fait de grave. Et si nous avions jugés  indispensable de l’arrêter, nous l’aurions fait nous-mêmes, en outre  nous n’approuvons  pas non plus la poursuite de sa  détention « .

Affaire a suivre donc

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/08/28/no-news-from-activists-arrested-in-the-earthquake-aid-workers-camp-in-azarbaijan/
En persan sur:
http://www.kaleme.com/1391/06/07/klm-111176/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s