Le ministère de la justice Iranienne veut accélérer la mise en examen de Saïd Mortazavi, l’ancien procureur de Téhéran en 2009

Le ministère de la justice Iranienne veut accélérer la mise en examen de Saïd Mortazavi, l’ancien procureur de Téhéran en 2009.

Saïd Mortazavi  l’ancien procureur de Téhéran

29 Juillet 2012 nouvelles parvenues via le site Radio Zamaneh: Le ministre iranien de la Justice  Morteza Bakhtiari, , a annoncé que le pouvoir judiciaire devrait accélérer la procédure engagée contre Saïd Mortazavi, l’ancien procureur de Téhéran impliqué dans la torture et les assassinats des détenus de  la sinistre prison de Kahrizak en  Juin 2009. Peu de temps après les soulèvements populaires qui avaient précédés des dernières élections présidentielles contestées du 12 Juin 2009.

-Des rapports de l’agence de presse Khaneh Mellat , nous ont appris que Bakhtiari  avait répondu aux questions de  16  députés concernant le cas de Said Mortazavi, en disant: « . Le pouvoir judiciaire est chargé de traiter de tels cas et il doit faire face à plusieurs autres questions en l’état actuel de l’affaire ».

Ces 16 députés iraniens avaient rappelés ce 22  Juillet 2012, au ministre de la Justice de la « république islamique »  qu’il devait accélérer les procédures judiciaires sur ce qu’on appelle désormais en Iran le cas Said Mortazavi.

-En Juin 2009  pendant les manifestations  post électorales et malgré les pressions et la censure du régime,  des arrestations et des morts suspectes de témoins directs, des nouvelles avaient pues êtres diffusés  sur des détenus qui étaient  morts et qui avaient étés sauvagement assassinés a la suite de viols et de tortures  commis par les gardiens dans la prison de Kahrizak, malgré tous les efforts déployés par les autorités de cette prison qui n’avait même pas d’existence légale . Et ceux du procureur de Téhéran à l’époque Saïd Mortazavi, pour étouffer l’affaire.

-Said Mortazavi et deux autres personnes, le juge Ali Akbar Heydarifar et le juge Haddad, ont étés inculpés dans  l’affaire suite à une enquête parlementaire. Le sinistre centre de détention de Kahrizak avait été fermé  ensuite sur ordres de l’ayatollah et « guide suprême » Khamenei, après que le scandale ait éclaté.

-Mortazavi avait ensuite été éjecté et placardisé de son rôle de procureur de Téhéran, mais l’administration du gouvernement d’Ahmadinejad, l’avait  immédiatement nommé à la tête de du ministére de la lutte contre la contrebande, puis plus tard  à la tête de gestion des caisses de la sécurité sociale Iranienne.

Voir aussi sur:
http://www.radiozamaneh.com/english/content/judiciary-must-speed-mortazavi-case-justice-minister
Notes Soliranparis: ne nous leurrons pas trop vite , il s’agit bien la encore de l’illustration des conflits inter-régime car inculper-Said Mortazavi  neservira probablement au régime qu’a de se donner une apparence de « justice »; n’oublions pas que de nombreux journalistes Iraniens, qui avaient relevés le scandales des meurtres, viols et tortures de manifestants arrêtés et détenus a Kharizak ce sont retrouvés en prison, qu’un jeune médecin militaire de ce centre de détention clandestin qui avait témoigné à l’époque est mort par empoisonnement dans des circonstances troubles. Et que le numéro deux de la police anti émeutes Iranienne Ahmad Reza Radan qui était à l’époque le directeur de Kharizak est toujours lui libre et ne fait  pas parti des mis en examens de l’affaire Mortazavi.
Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s