Le prisonnier politique Fariboz Raisdana fait face à de graves problèmes de santé dans la prison d’Evin

Le prisonnier politique Fariboz Raisdana fait face à de graves problèmes de santé dans la prison d’Evin.

Fariboz Raisdana

-29 Juin 2012 nouvelles parvenues via le site ICHRI: Dans une interview avec la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran, Azadeh Forghani  l’épouse de l’économiste et membre de l’Association des écrivains iraniens, Fariboz Raisdana, a exprimée sa préoccupation au sujet  de l’actuelle condition physique de son mari à l’intérieur de la section  350 de la prison d’Evin en déclarant au site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran :  « En raison de son âge et de ses différentes maladies, le milieu carcéral  détériore sa santé . Et je suis très inquiète pour lui. Il souffre de diabète, d’hypertension artérielle,  de problèmes de  voies digestives et de  problèmes de prostate. Il doit prendre ses médicaments régulièrement et suivre un régime de nutrition très strict. Dans  des conditions d’hygiène qui ne sont pas adaptées à tous ses problèmes. Même le magasin de la prison n’offre pas de fruits et de légumes frais, que les  prisonniers pourraient acheter.

-« Quand je lui ai rendu visite le lundi, Juin 25 2012, j’ai réalisé qu’ils ne lui avaient  pas donné  certaines de ses pilules et qu’ils l’avaient privé de ses lunettes. Alors qu’il avait reçu  de ma part ses livres et ses vêtements. Comment peut-il lire sans ses lunettes? » . A conclu Azadeh Forghani  sur sa déclaration au site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran.

En prison pour avoir décrit comme ultra libérale l’actuelle politique économique d’Ahmadinejad.

La police et les agents du ministère des renseignements ont arrêtés  Fariboz Raisdana le lundi 21 Mai 2012 dernier et l’ont ensuite  transféré, dans la section 350 de prison d’Evin, ,pour qu’il commence  à y purger sa peine de prison d’un an. Fariboz Raisdana avait  été arrêté une première fois le 19 Décembre2010 , à son domicile après avoir donné une interview ,  sur le site de la  télévision BBC Persian ou il avait critiqué les propos du président Ahmadinejad  et ses plans « Plan de subventions ciblées » en les décrivant  comme comparables aux politiques ultralibérales sauvages menées en  Occident. Il avait été libéré un mois plus tard, mais lors de son procès le 28 mai 2011, la section 28 du « tribunal révolutionnaire » de Téhéran  dirigée par le juge Moghisseh l’a condamné à un an de prison sur des accusations de « propagande contre le régime par l’adhésion à l’Association des écrivains Iraniens, signature de certaines déclarations politiques,  interwiews  données aux médias étrangers qui étaient critiques des performances économique du gouvernement de la république islamique « .

-Fariboz Raisdana qui est un éminent économiste, avait  déjà été banni de son travail d’enseignant universitaire en raison de ses conférences et ses écrits critiques, alors qu’ il intervenait régulièrement en tant que professeur invité dans les universités. Avant son arrestation le 21 mai 2012 , les forces répressives l’avaient  déjà menacé et lui avaient suggéré de ne plus parler en public de ses travaux, sous peine de mesures coercitives.

Malgré ses problèmes de santé l’épouse de Fariboz Raisdana, reste confiante sur les capacités de son mari à résister intellectuellement à ses conditions actuelles de détention.

Son épouse Azadeh Forghani   a déclaré au site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran  que le pouvoir judiciaire iranien avait refusé toutes ses demandes de liberté sous caution datant de l’année 2010, et qu’aucunes raisons n’avaient étés donnée au sujets de ces refus.

Cependant Interrogée sur l’état psychologique  actuel de  Fariboz Raisdana son épouse Azadeh Forghani   a déclarée au site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran:   « Quand Fariboz voit un homme comme Abdolfattah Soltani, son compagnon de cellule, qui a été condamné à 18 ans de prison, ou Saeed Madani, ou encore tous les jeunes qui sont en prison pour des raisons ambiguës , on pourrait penser que son état mental pourrait être affecté et que… Tout cela pourrait le conduire à une grave dépression.  Mais heureusement dieu merci, Fariborz  est un prisonnier qui  sait comment garder ses esprits .Maintenant, il enseigne et fait la classe dans la cour de la prison, où il enseigne aux prisonniers son  analyse de l’économie de l’Iran, , ca n’a plus d’importance pour lui de savoir  qu’ils aient fermées ou pas ses  classes à l’extérieur ! Pour lui il était déjà en prison quand il vivait a l’extérieur d’Evin ».

Voir aussi sur:
http://www.iranhumanrights.org/2012/06/fariborz-raisdana/
Et sur
http://iranian.com/main/2012/jun/fariboz-raisdana-prisoner-day
Sur les écrits critiques de la politique capitaliste et ultra libérale d’Ahmadinejad par Fariborz Raisdana  voir sur:
Fariborz Raisdana jailed to serve one-year sentence
http://www.k-kh.org/en/news/raisdana-jailed.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s