Le prisonnier politique Bahman Ahmadi Amouee transféré à l’isolement de la prison d’Evin vers celle de Gohardasht Rajaee Shahr

Le prisonnier politique Bahman Ahmadi Amouee transféré  à l’isolement de la prison d’Evin  vers celle de Gohardasht Rajaee Shahr.

Bahman Ahmadi Amouee

27 Juin 2012 nouvelles parvenues d’Iran via les sites Iranian com et celui du Committee of Human Rights Reporters : Le journaliste iranien Bahman Ahmadi Amouee, qui était gardé dans la prison d’Evin depuis son arrestation en 2009, a été « exilé » vers la prison de  Gohardasht Rajaee Shahr située prés de la ville de Karaj le 11 Juin 2012, après que lui et plusieurs autres prisonniers politiques aient essayés de tenir une commémoration en mémoire de Hoda Saber un autre prisonnier politique, décédé  des suites d’une grève de la faim, qu’il avait faite à l’intérieur de la prison d’Evin l’an dernier.
-Le site du  Committee of Human Rights Reporters a publié des  rapports disant que Bahman Ahmadi Amouee, avait été transféré à l’isolement à l’intérieur de la section numéro une de la prison de  Gohardaht Rajaee Shahr, où sont maintenus les détenus condamnés à mort.

-Bahman Ahmadi Amouee  avait été convoqué devant le tribunal intérieur de la prison d’Evin le matin du 26 Juin 2012. Après comparution devant ce tribunal, il a été renvoyé vers la prison de Gohardasht  Rajaee Shahr. Et transféré dans une cellule d’isolement.

Selon d’autres prisonniers, le directeur chef de ce centre pénitentiaire s’était abstenu dans un premier temps de le faire transférer dans cette section de la prison. Mais les fonctionnaires pénitentiaires du tribunal intérieur d’Evin, ont lourdement insistés pour ordonner son transfert dans celle ci. Alors qu’il a été rapporté que même la direction de Gohardasht  Rajaee Shahr s’était préoccupée de l’état de santé de ce prisonnier.

Des prisonniers de Gohardasht Rajaee Shahr ont pus parler au CHRR ces sources ont déclarées  « les conditions de détention à  l’intérieur des cellules d’isolement de ce quartier numéro un ; sont si terribles, que tous les prisonniers qui sont détenus là-bas, développent des maladies graves et souffrent tous de problèmes physiques et psychologiques. Personne ne peut  rester ni durer en vie très longtemps là-bas ».

-Bahmani Ahmad Amourée est l’un des journalistes les plus réputés en Iran, il a écrit de monbreux  articles sur l’économie du pays dans des journaux tels que Jame’eh, Toos, Sobh-e Emrouz, Norooz, Shargh, Vaghaye Ettefaghieh, et Sarmayeh au cours des 20 dernières années. Il a également écrit deux livres qui ont connus de grands succès en Iran.

-Bahman Ahmadi Amouee  a été ensuite condamné à cinq ans de prison sur des accusations de « propagande contre le régime » et pour avoir prétendument « agi contre la sécurité nationale » pour sa famille et ses amis c’est son travail journalistique qui lui on valu cette détention et celle ci est politiquement orientée.  Avant son arrestation, Bahman  avait écrit des articles très critiques sur le cabinet ministériel de Mahmoud Ahmadinejad. Ces articles ont étés  déterminés par les juges qui l’on condamné comme de prétendues « preuves » montrant qu’il aurait écrit une « lettre d’insulte au président ».

-Son travail en tant que rédacteur en chef du site Khordad-e Now a également été utilisé comme une autre « preuve » de « collusion contre la sécurité nationale » parce qu’il avait publié « sans autorisations » un  texte du  poète Iranien du Xe siècle Ferdowsi  dans ce journal.

-Bahman Ahmadi Amouee  est l’un de ces nombreux  journalistes qui on été arrêtés à la suite des soulèvements populaires qui avaient éclatés après l’élection présidentielle contestée du 12 Juin  2009. Lui et son épouse, Jila Baniyaghoub ont été tous deux arrêtés le 20 Juin 2009. Peu de temps après la direction générale 54 des  « tribunaux révolutionnaires » de Téhéran les condamnaient tous les deux à cinq ans de prison.

La prison de Gohardasht  Rajaee Shahr
Voir aussi sur
http://iranian.com/main/2012/jun/bahman-ahmadi-amouee-prisoner-day
Article en persan
http://www.chrr.biz/spip.php?article18335


Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s