La santé de la militante Nargess Mohammadi se détériore dans la prison de Zanjan

La santé de la militante Nargess Mohammadi se détériore dans la prison de Zanjan

Nargess Mohammadi

19 Juin 2012 nouvelles  parvenues via le site Iranien de  Radio Zamaneh: La  militante emprisonnée et défenseuse des droit humains, Nargess Mohammadi souffre de graves détériorations de son état  de santé , depuis qu’elle à été transférée dans la prison de la ville de Zanjan, selon son mari Taghi Rahmani.

Le site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran  rapporte ses inquiétudes et a déclaré l’homme , que la militante et activiste des droits humain Taghi Rahmani, est dans  un très mauvais état de santé en prison.

-Taghi Rahmani le mari de la militante emprisonnée qui a récemment fui l’Iran et qui  réside actuellement en France, a déclaré à l’organisation de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran, que samedi dernier, lorsque sa famille lui avait rendu visite en prison. Celle ci s’était aperçue que Nargess Mohammadi, était apparue avec le visage meurtri et qu’elle souffrait d’un bégaiement sévère.

-Nargess  a indiquée que pendant qu’elle prenait une douche elle s’était évanouie et était tombée au sol. Et que pas une seule de ces compagnonnes  de cellule n’était  venue à son secours. Que les autorités pénitentiaires ne lui accordaient aucunes attentions médicales. Taghi Rahmani a déclaré que la prison de Zanjan est un environnement très dangereux, Et que la famille de son épouse Nargess Mohammadi  lui avait dit que c’était les nombreuses altercations quotidiennes entre les détenu-es, qui ont probablement accru les niveaux de stress de Nargess.

-Taghi Rahmani  soutient que sa femme a été transférée de la prison d’Evin à Téhéran vers la prison de Zanjan, afin de lui faire subir plus de pressions, même si dans son dossier judiciaire et sa condamnation initiale , il n’est selon lui absolument pas question qu’elle doive purger en  plus de sa peine actuelle; une double peine d’emprisonnement en « exil intérieur ».

-Nargess Mohmmadi a été arrêtée une première fois en 2010 . Elle avait été libérée provisoirement pour des raisons de santé et pour aller se faire soigner hors d’Evin, après avoir subie plusieurs attaques et des paralysies musculaires, elle est restée ensuite  sous surveillance médicale, durant tout le temps qu’elle avait passée à l’hôpital , lors de la période de sa  libération provisoire en conditionnelle.

– Elle a ensuite été condamné à 11 ans de détention par un tribunal préliminaire en première audience,  pour des accusations « d’assemblage et collusions séditieuses, action contre la sécurité nationale, appartenance à  un groupe de défenseurs des droits de l’homme illégal et activités de propagande contre la république islamique ». Sa peine a été réduite plus tard après un nouveau procès en appel à six ans de prison.

-Nargess a de nouveau été arrêtée en Avril dernier pour purger le reste de sa peine , puis a été transférée de la prison d’Evin vers celle Zanjan, qui  est connue pour avoir des conditions de détentions encore plus dures et dégradées que celle de la prison d’Evin

Voir aussi sur:
http://www.radiozamaneh.com/english/content/health-jailed-activist-deteriorating

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s