Plus de 89% des employés et salariés iraniens sont des travailleurs précaires

Plus de 89% des employés et  salariés iraniens sont des travailleurs précaires.

13 Juin 2012 nouvelles parvenues via le site Iranien Shahrzadnews , qui nous apprend encore que nous sommes bien loin des « miracles  économique »  tant vantés par les médias du régime, le FMI  et tous ceux qui il n’y a pas plus de  deux ans encore  s’accoquinaient avec nos quelques Vrp et désinformateurs au service des dictatures habituels d’une certaine et prétendue « gauche alter anti impérialiste » principalement française, belge et américaine,  pour féliciter tous en cœur la dictature d’Ahmadinejad pour sa « bonne gestion économique ».

-Shahrzadnews: Plus de 89% des employés iraniens, dont la plupart sont issus  des classes laborieuses,  travailles avec des contrats temporaires. Les employeurs Iraniens  peuvent maintent  licencier les gens quand ils le souhaitent, et  n’ont d’après les nouvelles  » lois sociales » votés par le Majlis – le parlement Iranien Ndlr du deuxième mandat d’Ahmadinejad,  plus aucunes obligations d’offrir  de formes  de compensations  et  encore moins d’indemnités chômage.

Selon l’agence semi officielle de nouvelles ILNA  news, ces contrats représenteraient « un chèque en blanc  sur les abus  commis contre droits des travailleurs. Les employeurs pouvant maintenant licencier les gens quand ils le souhaitent, sans aucune obligation d’offrir une forme de compensation ».

Commentant sur les lois discriminatoires de l’Iran du travail, Asghar Borshan, qui est un militant syndicaliste de la ville d’Ispahan, a déclaré au site de l’ILNA:  « Un salaire minimum et le respect de leurs droits est aujourd’hui une norme de base pour les travailleurs du monde entier. Ces droits sont ouvertement refusés et bafoués ici , les travailleurs sont en effet tenus de signer un chèque en blanc, permettant à leurs employeurs de les licencier au moindre caprice. Ils  nous demandent tous simplement à nous travailleurs Iranien, de renoncer à nos droits volontairement ».

La tendance vers le recours systématique à  l’emploi temporaire et aux petits boulots précaires, devraient pourtant sonner l’alarme auprès des législateurs Iraniens, mais ils ne semblent pas en tenir beaucoup compte malgré le fait que le « guide suprême » Khamenei  et Ahmadinejad , aient parlés et fait  des promesses sur le fait  de faire de 2012 « l’année du travail et des avancées sociales en Iran » . Le travail précaire généralisé est pour beaucoup d’observateurs et de militants syndicalistes Iraniens, une des causes majeures du chaos actuel qui  semble être devenue la « règle » dans le marché du travail du pays. Selon eux Il nous montre que le gouvernement cède toujours  d’avantage  aux pressions des employeurs. Et  qu’il ne compte finalement  rien faire de bien concret  pour protéger les droits des travailleurs.

Des statistiques récentes montrent également qu’en Iran  de nombreux travailleurs sont volontairement mis à pied , bien avant l’âge légal de la retraite portée, les forçant ainsi à se joindre de  force, aux bataillons de millions de travailleurs obligés pour faire vivre leurs familles, de recourir a des agences de sous traitante et de travail temporaire.

Voir aussi sur:
http://www.1oo1nights.org/index.php?page=2&articleId=3155
Relire aussi:
L’ultralibéralisme le Fmi et Alexandre Adler au secours de la dictature Iranienne.
https://soliranparis.wordpress.com/2011/06/30/lultraliberalisme-le-fmi-et-alexandre-adler-au-secours-de-la-dictature-iranienne/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s