Le prisonnier Kurde Iranien Mohamad Sedigh Kaboudvand transféré à la clinique de la prison d’Evin sans droit d’accès au téléphone

Le prisonnier Kurde Iranien Mohamad Sedigh Kaboudvand transféré à la clinique de la prison d’Evin sans droit d’accès au téléphone.

Mohamad Sedigh Kaboudvand

9 Juin 2010 nouvelle parvenue d’Iran via les site Persian Banoo et du collectif Hrana news : Mohamad Sedigh Kaboudvand, un prisonnier politique Kurde Iranien  fondateur de  l’Organisation de Défense des droits humains au Kurdistan, qui  s’est lancé dans une grève de la faim il ya 12 jours, a été transféré à la clinique médicale de la prison d’Evin ou il est arrivé en mauvaise santé, les gardiens et les agents de la Sepah – une des branches de la police politique de la Vevak Ndlr  et du ministère des renseignement,  l’ont peu de temps aprés privé  de son droit a passer des appels téléphoniques à sa famille et a ses amis pour « quelques jours« .

Selon les rapports du site et collectif Iranien Human Rights Activist News Agency,  le militant et défenseur des  droits humains Mohamad Sedigh Kaboudvand  qui était à la tête de  l’Organisation de Défense des droits humains au Kurdistan, s’est lancé une grève de la faim le 28 mai 2012 dernier; à la suite du refus des autorités de lui accorder , une permission provisoire de sortie en conditionnelle, pour rendre visite à son fils gravement malade qui est lui aussi hospitalisé.

-Mohamad Sedigh Kaboudvand, a été transféré à la clinique médicale d’Evin en raison de sa faiblesse extrême, et de la grave détérioration de sa santé physique.

Il convient de noter qu’au lieu de répondre à la demande légitime de Mohamad, les autorités lui ont interdit de téléphoner a sa famille et à ses amis.  Et que son  fils qui est hospitalisé lui aussi est dans un état de santé catastrophique avec une maladie du sang incurable.

-Mohamad Sedigh Kaboudvand,  a purgé un tiers de sa peine de prison, ce qui lui donne légalement au yeux de la loi et des règlements intérieur des prisons Iraniennes , le droit a demander une permission de sortie provisoire de prison en conditionnelle.

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/06/09/hunger-striker-mohamad-sedigh-kaboudvand-transferred-to-evin-clinic-and-banned-from-phone-calls/
Article en Persan
http://www.hra-news.org/1389-01-27-05-27-21/12542-1.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s