République Islamique d’Iran, hors de l’OIT !

République Islamique d’Iran, hors de l’OIT !

Article et appel publiés sur les sites de nos camarades de Iran En Lutte et de l’Initiative Communiste-Ouvrière que nous relayons ici.

Appel du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (Organisation à l’Etranger – France / Suisse) et de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour le rassemblement à Genève le 6 juin 30 mai 2012  :

Un régime qui emprisonne, persécute et assassine des militants ouvriers n’a pas sa place à l’OIT !

République Islamique d’Iran hors de l’OIT !

Du 30 mai au 14 juin 2012 se tient à Genève la conférence annuelle de l’OIT (Organisation Internationale du Travail). Une fois encore, malgré la revendication de tous les véritable militants ouvriers iraniens, de l’ensemble des organisations syndicales indépendantes et des groupes et partis de l’opposition au régime iranien, la République Islamique est l’invitée officielle de cette conférence, avec de pseudos « représentants des travailleurs » qui ne représentent que les agents et les flics du régime dans les entreprises pour réprimer les travailleurs.

En Iran, les seuls représentants légitimes des travailleuses et des travailleurs sont en prison, parfois même condamnés à mort, ou subissent quotidiennement la répression et les pressions du régime. Les syndicats indépendants comme ceux de la Compagnie de Bus de Téhéran et du Complexe d’Haft Tapeh et comités de travailleurs subissent la répression et les arrestations de leurs militants.

Un régime qui emprisonne, persécute et assassine des militants ouvriers, des syndicalistes et des opposants politiques n’a pas sa place à l’OIT ! Un régime où tout droit de grève, d’organisation, de manifestation et d’expression est interdit et réprimé n’a pas à être légitimé par la communauté internationale. Un régime où plus de 50% de la population est discriminée et subit un véritable apartheid parce que ce sont des femmes n’a pas à profiter de la publicité offerte par les instances internationales.

Pour la libération de tous les militants ouvriers et prisonniers politiques en Iran ; Pour le droit inconditionnel de grève, de manifestation, d’organisation et d’expression des ouvrières et ouvriers d’Iran ; Contre les discriminations à l’encontre des femmes et des réfugiés afghans, fraction la plus exploitée de la classe ouvrière iranienne : Il faut refuser toute légitimité aux bourreaux au pouvoir en Iran, bourreaux qui multiplient depuis 35 ans les pires crimes contre la population en Iran.

-République Islamique d’Iran, hors de l’OIT !

Nous appelons toutes et tous les syndicalistes, les militant(e)s ouvriers, les défenseurs des droits humains, toutes les femmes et les hommes épris de liberté à participer au rassemblement appelé par les organisations syndicales françaises CGT, CFDT, UNSA, FSU et Solidaires à 12 heures, Place des Nations à Genève le 6 juin 2012.

-Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Organisation à l’étranger / France et Suisse et Initiative Communiste-Ouvrière.

Voir aussi sur:
http://iranenlutte.wordpress.com/2012/05/31/republique-islamique-diran-hors-de-loit-3/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour République Islamique d’Iran, hors de l’OIT !

  1. las artes dit :

    Une délégation du régime islamique d’Iran participe à la conférence annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève, Suisse, du 30 mai au 15 juin 2012. Ces gens ne sont pas les représentants des travailleurs iraniens ou de la population, mais ceux d’un régime qui viole de façon systématique et permanente les droits des travailleurs et les droits humains. Ce régime emprisonne et fouette des ouvriers parce qu’ils organisé des syndicats, participé à des manifestations du 1er Mai et protester pour les salaires et les conditions de travail. Ce régime viole de façon horrible les droits humains : il exécute des enfants et lapide des femmes et à le plus haut taux, par rapport à sa population, d’exécutions dans le monde. Un tel régime ne devrait pas siéger à l’OIT mais être devant des tribunaux internationaux pour crimes contre l’humanité. Ce régime doit être exclu de l’OIT et de toutes les instances internationales.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s