Des jeunes Iraniens fouettés en public pour avoir bu de l’alcool

Des jeunes Iraniens fouettés en public  pour avoir bu de l’alcool.

24-25 Mai 2012 nouvelles parvenues via le site Iranien Freedom Messenger:Un clip vidéo a récemment été téléchargés sur YouTube, qui nous montre un jeune homme iranien, qui est fouetté en public, une punition pour avoir prétendument bu de l’alcool.

Le clip transféré par des membres de l’opposition iranienne, nous montre un grand nombre de jeunes couchés sur le ventre dans un square , avant d’être fouettée au moins 20 fois par un homme masqué.

Sur le côté se trouve un autre homme, un clerc religieux, qui semble être le donneur d’ordres qui indique aux bourreaux la façon de mener à bien la peine. Alors qu’une douzaine d’habitants sont en train de regarder la scène.

L’utilisateur qui a publié le clip a déclaré qu’il a été filmé le dimanche 20 Mai 2012  dernier dans le village de Miane située au nord-ouest Iran. Selon des témoins, les jeunes hommes avaient été arrêtés pour avoir prétendument consommé de l’alcool.

La consommation la vente  et l’importation d’alcools, sont formellement interdits dans la « république islamique », bien que Iraniens juifs et chrétiens soient en principe autorisés à utiliser du vin à des fins rituelles.

Ces dernier temps la police et les forces répressives n’ont pas arrêtées d’effectuer des incursions pour lutter contre la contrebande d’alcool dans le pays, une contrebande  qui arriverait principalement en provenance d’autres pays du Golfe selon les médias du régime.

Cependant au grand dam des autorités religieuses et des « plans chastetés » lancés l’été dernier par les députés les plus ultra conservateurs du Majlis ( le parlement Iraniens Ndlr) , de nombreux jeunes ne semblent pas se laisser décourager par l’interdiction de la consommation d’alcool. Et ils continuent à organiser des fêtes où celui circule librement. Semblant indifférents  à l’idée de se retrouver dans la même situation, que les jeunes hommes fouettés dans la vidéo.

-La flagellation publique est une punition donnée contre ceux et celles qui boivent, mais aussi pour d’autres violations de la charia et d’autres lois Iraniennes. L’année dernière, le militant étudiant et opposant Iranien, Peyman Aref,  avait été condamné en plus de sa peine initiale, a être fouetté avant sa sortie de prison, pour avoir prétendument insulté le président Mahmoud Ahmadinejad dans une lettre de protestation qu’il lui avait envoyé depuis la prison d’Evin, qui avait pour sujet les conditions de détentions désastreuses des prisonniers politiques.

Peyman Aref après sa peine de flagellation dans la prison d’Evin

Dans le cas de Peyman Aref celui ci  n’avait pas été fouetté en public – même si sa femme et un certain nombre de fonctionnaires de la justice de Téhéran étaient présents lors de sa peine de flagellation.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/49029

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s