L’Iran en passe d’interdire complément les messagerie électroniques étrangères

L’Iran  en passe d’interdire complément les messagerie électroniques étrangères.

Reza Taghipour  le ministre du Flicage de l’internet Iranien

13-14 Mai 2012 Nouvelles parvenues via les site Iranien Freedom Messenger:  Le Ministère des Télécommunications de l’Iran et son ministre Reza Taghipour  a interdit aux banques locales, aux entreprises d’assurance et aux opérateurs de téléphonie ,  l’utilisation de courriels d’origine étrangère pour communiquer avec leurs clients,  dans une déclaration qu’il à faite dans hebdomadaire informatique Iranien spécialisé samedi dernier.

-Le ministre Reza Taghipour  chargé des télécommunications a ordonné, que les Iraniens me puissent passer  leurs messages électroniques,  « qu’en utilisant de noms de domaine se terminant par. Ir » a signalé  le journal Asr Ertebatat.

La  nouvelle ordonnance  et le nouvel oukase de  Taghipour, interdit  aux banques, aux compagnies d’assurance et  aux entreprises téléphoniques , utilisant des hôtes étrangers pour leurs sites , d’informer leurs clients en utilisant des fournisseurs étrangers tels que Yahoo, Gmail, Hotmail ou MSN.

L’hebdomadaire Asr Ertebatat, a aussi signalé que les individus qui chercheraient à communiquer avec ces entreprises , devraient désormais n’utiliser des  adresses e-mails purement Iraniennes, se terminant par iran.ir, post.ir ou chmail.ir.

Les  entités politiques et administrative liées au gouvernement iranien , devront elles aussi n’utiliser que des adresses se terminant par les points  gov.ir ou. Ir, tandis que les universités du pays dans leurs ensemble,  devront n’utiliser que des e-mails se terminant en ac.ir ou en point. Ir, a rajouté l’article publié dans Asr Ertebatat.

L’Iran a annoncé qu’à partir de mai un réseau national d’information  « purement Iranien » serait utilisé pour remplacer l’Internet international,  pour la gestion quotidienne de l’administration, des entités étatiques , ou du  système bancaire et des entreprises publiques comme privées . Officiellement,  ce lancement de « l ‘Internet iranien » aurait pour objectif de sécuriser les communications, en les rendant indépendantes  des opérateurs Internet étrangers.

Les autorités iraniennes l’avaient déjà  annoncées en Décembre 2011 dernier , après avoir fait rapatrier selon elles 90% des sites officiels  sur des serveurs locaux et encouragé  les compagnies iraniennes à faire de même.  Au cours deux dernières années, Téhéran a été  l’objet de sanctions a occidentales économiques et financières*1 en raison de son programme nucléaire controversé.

Le régime a également accusé régulièrement l’Occident d’utiliser le web pour une « guerre non déclarée » pour le déstabiliser, et le ministre des Télécommunications Reza Taghipour a fait valoir que Google et Yahoo seraient une « menace à la sécurité nationale ».

Avec plus de 36 millions d’internautes sur une population de 75 millions d’habitant, ce qui en fait un des pays les plus connectés du Proche Orient, les médias électroniques avaient joué un rôle majeur dans les manifestations populaires qui avaient secoué le pays après la réélection contestée et frauduleuses  du 12 Juin 2009avaient de Mahmoud Ahmadinejad  . Les autorités Iraniennes avaient  alors à l’époque coupées  ou réduit la vitesse les connexions Internet. Lors de chaque annonce par l’opposition de nouvelles campagnes de  manifestations et de protestations anti régime.

Le ministère des Télécommunications en dehors de soutenir le développement de l’intranet propre de l’Iran. Avait cependant nié en Avril 2012 dernier que les autorités Iraniennes aient  décidées de couper les connexions Internet.  Pourtant plus tôt cette année, l’accès aux e-mails d’origines étrangères avaient  étés coupés  sans aucunes explications valables, ce qui avait perturbé  les opérations de nombreuses entreprises et les activités professionnelles de millions d’Iraniens.  Déclenchant de vives critiques d’hommes politiques au sein même du régime, parce qu’ils  avaient étés eux mêmes bloqués par ces coupures.

Depuis les soulèvements populaires de Juin 2009, les autorités Iranienne de la dictature de Khamenei et Ahmadinejad, ont fortement réduit la bande passante disponible sur  l’Internet Iranien et avaient  bloqués l’accès à des dizaines de milliers de sites étrangers, y compris  bien sur des sites de opposition.

-Le président américain Barack Obama*2  avait  accusé l’Iran en Mars 2012 dernier, d’imposer un rideau électronique de censure, tout en annonçant des mesures  de diffusion de nouveaux médias  sociaux et de logiciels pour aider les opposants  Iraniens à  communiquer en ligne.

Quand au Cv de Reza Taghipour  et son passif  de gros patron de l’industrie du flicage de l’internet Iranien  le voici , on vous laisse juge.

Adjoint du ministre des TIC et de la tête de l’Agence spatiale Iranienne depuis 2008.
Adjoint de directeur général des industries électroniques pendant 8 ans (2000-2008).
Président du conseil d’administration de Shiraz Electronic Industries pendant 3 ans (2000-2003)
Président du conseil d’administration d’Optics Industries Ispahan (IIO) pendant 4 ans
Le président du conseil d’ISIRAN pour 3 ans
Adjoint du président du conseil d’administration et le directeur de gestion des télécommunications de l’IEI C,  pour les1,5 ans a venir
Adjoint de la recherche industrielle dans le groupe électronique et des télécommunications pour les 2 ans a venir.

Membre exécutif du  projet pour la formation et l’Institut de recherche la TIC (NM)   
Membre du conseil du Centre de recherche de l’Iran électronique pendant 3 ans
Gestionnaire de l’industrie électronique et informatique du groupe électronique et des télécommunications
Membre du Conseil sur les recherches électroniques de l’Iran Industries Co. depuis 13 ans (depuis 1996 jusqu’à maintenant)
Directeur Général de Shiraz Electronic Industries pendant 5 ans
– Gestionnaire des Industries de la sécurité des télécommunications pendant 8 ans- autrement dit du Flicage de l’internet Iranien avec l’aide d’entreprises occidentales comme Nokia, Siemens ou plus récemement comme l’a relevé un article du journal français Le Canard Enchainé de l’entreprise française Bull-Amesys *3.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/48805
Notes:
-*1 des sanctions économiques que nous désapprouvons totalement ici , à l’instar de nombreux de nos ami-es et camarades Iranien-nes, car comme a l’époque de l’embargo qui visait l’Irak de Saddam Hussein. Celles ci  ne font que paupériser et précariser encore plus des millions de travailleurs en Iran, déjà lourdement touchés par la politique ultra capitaliste et ultra libérale d’Ahmadinejad et de ses « conseillers économiques« . Alors que  les scandaleuses fortunes  qui sont estimées a plusieurs centaines de milliards de dollars,  du dictateur Khamenei  et de ses « gardiens de la révolution » de L’IRGC ou GRI, dormat pour la plupart tranquillement, dans les coffres de banques de « paradis fiscaux » tout ce qu’il y à de plus occidentaux,  capitalistes et impérialistes.
-*2 A ce sujet monsieur  le président  Obama comme la plupart des représentants gouvernementaux du « monde libre et démocratique occidental » , devraient balayer devant leurs portes, quand on connait le nombre d’entreprises de flicages informatiques bien occidentales comme par exemple,  Nokia, Siemens, Bluecoat, Allot Communication.co, ou  Bull-Amesys , quand elles  livrent le plus tranquillement  du monde à des dictatures de régimes totalitaires comme l’Iran d’Ahmadinejad ou la Syrie de Bachar Al Assad , de quoi, traquer  fliquer et faire arrêter  leurs dissidents et leurs  opposants.
-*3 Relire : comment Bull une entreprise informatique française se retrouve impliquée dans le flicage du net Iranien
https://soliranparis.wordpress.com/2012/02/08/comment-bull-une-entreprise-informatique-francaise-se-retrouve-impliquee-dans-le-flicage-du-net-iranien/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s