Kermanshah nouveaux affrontements ce Mardi 24 Avril 2012 entre le PJAK Kurde Iranien et les gardiens de la révolution de l’IRGC Iranienne

Kermanshah  nouveaux affrontements ce Mardi 24 Avril 2012 entre le PJAK Kurde Iranien et les « gardiens de la révolution » de l’IRGC Iranienne.

25 Avril 2012 nouvelle parvenue via le site Iranien Radio Zamaneh : Le chef des forces représsive de sécurité Iranienne de Kermanshah,  Shahriyar Heydari,  a indiqué  dans plusieurs rapports que huit « gardiens de la révolution » de l’IRGC   ont été tués ou blessés, lors de nouveaux d’affrontements avec les  guérilleros  du groupe de résistance Kurde Iranien, du Parti Pour Un Vie Libre au Kurdistan ou PJAK.

Des rapports de l’agence de presse et  de propagande du régime,  Fars news , ont rapportés que ce  mardi  24 Avril 2012, quatre membres du  corps des « gardien de la révolution » de l’IRGC Iranienne   ont été tués et que quatre ont étés  blessés, dans ces combats avec les forces du PJAK.

Selon ce rapport de Fars news, il y aurait eu aussi des victimes du coté des résistants anti régime du PJAK, mais aucune estimations  précises n’était disponible.

Des sources d’informations  liées aux forces militaires iraniennes d’occupation , indiquent que les combattant-es *1 du PJAK  « auraient profités de la topographie de la région » pour lancer leurs attaques surprise . Ces attaques ont eues lieues dans  la région frontalières situées entre le  Kurdistan irakien et le Kurdistan Iranien , une région qui a été prise régulièrement pour cible par des bombardements d’artillerie iraniens.

Des médias du Kurdistan Irakien ont régulièrement  dénoncés  des attaques Turques conjointes qui leurs ont parues étrangement coordonnés avec celles des forces d’occupation Iraniennes,  dans cette région frontalière  situé a cheval sur les parties occupées du  Kurdistan  Turc et Iranien.

Les autorités iraniennes et turques prétendent que ces régions frontalières du Kurdistan Irakien abriteraient et servirait de « base arrière » aux militants et dissident Kurdes du PKK et aux groupes du PJAK, mais le gouvernement régional du Kurdistan Irakien  nie ces accusations.

Il ya huit mois de cela l’été 2011 dernier , d’intenses bombardements de ces régions frontalières de l’Iran et la Turquie lancés conjointement par les troupes d’occupation  Iraniennes et Turques appuyées par des  étranges milices salafistes locales,   avaient  conduit à la mort d’au moins 10 civils, et des centaines  d’habitants de la région avaient perdus leurs maisons.

Le PJAK  a plusieurs fois déclaré qu’il combat  pour les droits et l’autonomie du peuple Kurde en Iran, mais l’Iran bien sur la Turquie comme avec le PKK  et hélas une bonne partie de la communauté internationale, le FBI et Interpol ,considèrent toujours le PJAK comme un groupe « terroriste« .

Voir aussi sur Radio Zamaneh:

http://www.radiozamaneh.com/english/content/iranian-forces-conflict-pjak
Notes :
*1 Le PJAK  est un groupe de Guérilla et de résistance qui lutte contre la dictature de Téhéran depuis 2004. Et qui comporte parmi ses membres une majorité de combattantes femmes.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s