Le boucher de la liberté de la presse Iranienne et ex procureur de Téhéran Saïd Mortazavi retrouve son poste au ministéré du travail, sur ordres d’Ahmadinejad

Le boucher de la liberté de la presse Iranienne et  ex procureur de Téhéran  Saïd Mortazavi retrouve son poste au ministéré du travail, sur ordres d’Ahmadinejad.

L’ex procureur de Téheran Saïd Mortazavi , surnommé le boucher de la liberté de la presse Iranienne, l’un des hauts responsables de la dictature, le plus détesté en Iran avec le Juge Salavati.

Nouvelle parvenue ce 16 Avril 2012 via le site Iranien Radio Zamaneh : la « disgrace » spectacle de  Saïd Mortazavi l’ex procureur de Téhéran n’aura finalement été que de très courte durée , celui ci  retrouvera à son poste à la tête de la Caisse de sécurité sociale Iranienne, malgré la résistance du parlement à sa nomination par le ministre du Travail.

Un membre du Majlis ( le parlement Iranien Ndlr ) Ali Motahari a déclaré que les députés avaient eus tort de mettre un terme à la procédure de destitution du ministre du Travail, alors même que des rapports publiés par l’Agence de presse  officielle du régime Fars  , annonçaient  que Saïd Mortazavi  aurait promis de démissionner de la Caisse de sécurité sociale, Il semble d’ailleurs que celui ci soit retourné à son poste,  après  que des ordres aient étés donnés par président  Mahmoud Ahmadinejad . Et qu’ils aient étés suivis par le clan conservateur du Majlis.

Une grande partie  des députés du parlement Iranien avaitent contesté la nomination initiale de Saïd Mortazavi  à la Caisse de sécurité sociale Iranienne, parce que cet ancien procureur de Téhéran est accusé  et largement impliqué, dans l’affaire datant du mois de  Juin  2009, quand  on avait appris que  des jeunes  manifestants détenus  du centre de détention de Kahrizak,  y avaient étés assassinés, violés et  sauvagement torturés  dans des conditions atroces.

Selon une enquête parlementaire, Saïd Mortazavi avait utilisé abusivement de son autorité en tant que procureur de Téhéran , en ordonnant  le transfert des prisonniers  dans la sinistre prison de Kahrizak, ce qui avait conduit à la mort trois jeune manifestants anti gouvernementaux, peu de temps après les soulèvements populaires du 12 Juin 2009,qui contestaient la réélection frauduleuse  du dictateur Ahmadinejad, lors des dernières élections présidentielles Iraniennes.

La mise en accusation du ministre du Travail qui avait nommé Mortazavi  était censée arriver hier, mais les signataires de la motion de destitution ont retiré leurs signatures, après  qu’un haut responsable du régime  Haddad Adel aie assuré que Saïd Mortazavi   avait bien promis de démissionner de son poste ministériel.

-Le député de Téhéran Ali Motahari  , a déclaré  ce 16 Avril 2012,que la démission de Mortazavi , n’avait durée  seulement qu’une demi-journée et que les députés avaient été trompés. Il a  cependant toutefois  ajouté que la destitution du ministre du travail et  celle de Mortazavi étaient toujours  dans les options parlementaires disponibles. Et qu’elles devaient êtres fermement réexaminées.

-L’Agence de presse  officielle du régime Fars news, a ensuite rapporté qu’aujourd’hui  17 Avril 2012 Saïd Mortazavi  était bien retourné à son poste à  l’Office de la sécurité sociale,  après une ordonnance d’Ahmadinejad  et qu’il rencontrerait prochainement les députés Iranien du Majlis.

Voir aussi sur le site de Radio Zamaneh :
http://www.radiozamaneh.com/english/content/mortazavi-returns-government-post

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s