Les vie de deux prisonnier-es politique Kurdes Iranien-nes Habibollah Golparipour et Zeynab Jalalian sont en danger

Les vie de deux prisonnier-es politique Kurdes Iranien-nes  Habibollah Golparipour et Zeynab  Jalalian sont en danger.

Nouvelles parvenues du Kurdistan via le site Rojhelat informations ce 14 Avril 2012 – Les  vies des deux prisonniers politique  Habibollah Golparipour et Zeynab  Jalalian sont en danger. Hazbibollah et Zeynab  courent le risques de mourir, a cause de la politique de répression sauvage du régime de Téhéran dans les semaines si ce n’est les jours à venir. Les pressions et les violences  contre de nombreux-es  prisonnier-es politiques Kurdes Iranien-es, ont augmentées de maniérés exponentielles  au cour de ces trois derniers mois.

Comme nous l’écrivions déjà  ces deux derniers jours, Habibollah Golparipour  a été  emmené dans un centre de détention de la prison de  Simnan,  régi par le sinistre  ministère des renseignements Iranien le 11 Avril 2012 dernier , la les agents de ce ministère l’ont prévenus à plusieurs reprises de l’exécution prochaine de la peine capitale , déjà prononcée contre lui.

Sa famille a déclarée qu’ils avaient tenté de lui rendre visite le 10 Avril, mais que cette visite leur avait été  refusée par les gardiens de prison.

Une  cellule du ministère des  renseignements  de la ville de  Mahabad avait  capturé Habibollah Golparipour   le 26 Septembre 2007.  Au cour d’un procès-spectacle et d’une parodie de « justice »  qui ne dura que cinq minutes hélas habituelle sous le régime totalitaire des Mollahs, , Habibollah  avait été condamné à mort sous l’accusation de  » travailler avec des partis politiques kurdes illégaux »  par l’une des branches  du « tribunal révolutionnaire » de  Mahabad le  15 Mars 2010.

L’autre prisonnière  politique Kurde Iranienne Zeynab Jalalian  est dans un état de santé critique, elle a été emmenée au « centre de santé »   de la prison où elle est détenue  le 12 Avril 2012 derniers, en raison de sa situation qui s’est aggravée ces dernières semaines.

 Zeynab Jalalian souffre de  graves problèmes rénaux. Bien que, les gardiens de prison aient étés  informés à plusieurs reprises ,  par le médecin de ce centre de détention qu’elle avait un  besoin urgent d’être soignée  dans un hôpital en dehors de la prison, Les autorités  pénitentiaires ont toujours refusée  de la laisser être transférée dans un hôpital public.

-Cette prisonnière politique Kurde Iranienne résidente de la ville de Mako avait été arrêtée par des  agents du  ministère des renseignements en 2010. Elle avait  été condamnée à mort au cour d’un  premier procès sur l’accusation d’être une «  moharebeh« , (une  ennemie de dieu en inimité avec la religion selon la loi Iranienne Ndlr),  cependant en raison d’une vaste campagne de solidarités internationales et de mobilisations de soutiens ,  tant en Iran qu’a l’étranger  sa peine  avait été commuée en réclusion vie et à perpétuité incompressible  en Janvier 2012 dernier.

Voir aussi sur:
http://www.rojhelat.se/english/component/content/article/2248-gulperipur-at-imminent-risk-of-execution

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s