Urgent le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Golparipour à nouveau menacé d’une exécution Imminente par des agents du ministére des renseignements

Urgent le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Golparipour à nouveau menacé d’une exécution Imminente, par des agents du ministére des renseignements.

Nouvelle parvenue d’Iran ce 13 Avril 2012 via le site Iranien Persian Banoo -Le mercredi 11 Avril 2012 six agents du ministère des  renseignements , ont enlevée Habibollah Golparipour de sa cellule et l’ont emmené  dans leur bureau situé dans la prison de Semnan, puis l’ont menacé d’exécution.

-Selon les informations reçues par le collectif et l’agence Iranienne de défense des droit humains  HRANA, le mercredi  11 Avril 2012 à 11h30 six agents du ministère des  renseignements ont soudainement et sans préavis transféré Habibollah , vers leur bureau situé dans la prison de Semnan  et lui ont  dit qu’il serait exécuté dans les jours à venir.

-Les mesures prises par l’agent du ministère des renseignements, étaient suivies par la tentative  qui a eue lieue lors de la journée précédente par la famille Golparipour  de  lui rendre visite en prison. Cette visite avait  été empêchée  par les mêmes  agents.
-L’objection et les protestations  de Habibollah Golparipour  aux autorités  parce qu’ils empêchaient  sa famille de lui rendre visite ,ont  semble t’il causée  cette  action et ces pression venue de cet  agent des forces répressives, qui l’a menacé d’une exécution imminente.

-Habibollah Golparipour, qui est  fils de Naser Golparipour  est un résident de la ville de Sanandaj  qui avait été arrêté le 27 Septembre 2009, tandis qu’il voyageait  entre les villes du nord-ouest de Mahabad et d’Oroumieh. Après des mois de détention des tortures  physiques et psychologique, dans  les prisons de  Mahabad, d’Oroumieh et Sanandaj,  Habibollah à récemment été transféré de la prison  de prison d’Oroumieh  vers celle de Semnan.

-Habibollah Golparipour  a été condamné à mort par la Cour révolutionnaire sous des accusations d’être un  » moharebeh »  (un enemi de dieu en inimitié contre Dieu selon la loi Iranienne Ndlr).  Sa condamnation à mort avait été confirmée il y a plus de deux  ans de cela environ, par un « tribunal révolutionnaire » du nord de l’Iran.

Voir aussi sur:
http://persianbanoo.wordpress.com/2012/04/13/intelligence-ministrys-agents-threatened-kurdish-prisoner-habibollah-golparipour-with-execution/
Article en Persan sur:
http://www.hra-news.org/1389-01-27-05-27-21/11859-1.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s