Libération provisoire pour le militant défenseur des droits humains Iranien Kouhyar Goudarzi

Libération provisoire pour le militant défenseur des droits humains Iranien Kouhyar Goudarzi.

Kouhyar Goudarzi

Nouvelles parvenues d’Iran ce 12 Avril 2012 via les sites Iraniens du Committee of Human Rights Reporters et Freedom Messenger – Le militant défenseur des droits humains Iranien Kouhyar Goudarzi , a été libéré ce 12 Avril contre une caution équivalente à d88,000  $ U.s .

Le militant defenseur des droits humains Incarcéré Kouhyar Goudarzi avait été condamné à une peine d’emprisonnement de 5 ans et à l’exil intérieur dans la ville de Zabol *1. Aprés avoir passé 8 mois derrière les barreaux , où il avait était placé dans les cellules d’isolement dans la terrible section 209 de la prison d’Evin *2,  Kouhyar  vient d’être mis en liberté provisoire, ce qui en Iran veut bien sur dire, qu’il peut retourner où  être ramené en prison à tout moment, par des agents du ministère des renseignement ou de la Vevak (la sinistre police politique du régime Ndlr).

-Kouhyar Goudarzi avait été arrêté le 31 Juillet, 2011 puis maintenu en isolement cellulaire pendant plus de 50 jours. La localisation exacte de son lieu de détention  était inconnue depuis plus de 3 mois, précisons que Kouhyar n’avait pas eu de droits de visites de  sa famille, durant toute la durée de son incarcération.

-Le site du  Comité des reporters des droits de l’homme ou Committee of Human Rights Reporters félicite les  amis et la famille de Kouhyar Goudarzi  à cette occasion pour sa libération, même si elle n’est hélas pour le moment que provisoire

Voir aussi sur Freedom Messenger :
http://www.freedomessenger.com/archives/48350
Et sur:
http://www.chrr.biz/spip.php?article17688
Notes:
*1 Les peines « d’exils  intérieurs »  sont une de ces doubles peines, dont les juges du régime de Khamenei et Ahmadinejad sont friands, elles consistent à vous  faire finir votre peine, dans des prisons située dans des régions très  éloignées des lieux d’habitations de  votre famille ou de vos amis et proches.
*2  Cette section de la prison d’Evin réservée aux prisonniers politiques, jugés par le régime comme « trop connus et trop remuants » est l’une des plus dure dans ses  conditions de détention, avec la section 350 elle aussi de sinistre mémoire pour nombre de prisonniers qui y ont étés détenus.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s