Plusieurs condamnations a mort et a la prison à Ahwaz dans la province du Khuzestân

Plusieurs condamnations a mort et a la prison à Ahwaz  dans la province du Khuzestân

De lourdes peines de prison, d’exils intérieur et  des condamnations à mort, on étés prononcées contre des jeunes prisonniers des minorités  arabophones de la région d’Ahwaz. Dont la population fait les frais depuis des années de mesures racistes et discriminatoires et  véritablement institutionnalisées en haut lieu par le régime de Téhéran.

-Nouvelles parvenue ce 22 Mars 2012 via les sites Iraniens RadioZamaneh et Freedom Messenger-Le « tribunal révolutionnaire » de la ville d’Ahvaz a condamné un certain nombre de  prisonniers politiques à la mort et  de peines d’emprisonnements.

Des membres de comités de défense des droits humains de la ville d’Ahvaz  on rapportés et déclarés : « ces  prisonniers ont eus à faire  face a une année de détention,  ils ont aussi subis des  tortures avant leurs condamnations » Selon ces comites les prisonniers nommés  Teh Heydarian, 28 ans ; Nasser Heydarian, 21 ans ; Abbas Heydarian, 24 ans, et Ali Sharifi, 25 ans, tous  résidents du quartier Mollashieh, ont été condamnés chacun à 10 ans de prison et à des peines d’exécutions.

-Amir Moavi, 24 ans, a été condamné à 38 ans de prison et Abbas Heydari, qui est âgé de26 ans  à 18 ans de prison.  Moavi et Heydari sont également condamnés à l’exil intérieur  dans la province septentrionale du  Mazandéran pendant toute  la durée de leurs peines d’emprisonnement.

Le quartier Mollashieh  se trouve dans la partie la plus méridionale d’Ahvaz, c’est  la capitale de la riche  province  pétrolière du Khuzestân  située dans le  sud-ouest de l’Iran. Mollashieh  est un quartier à majorité arabophone d’Ahvaz qui est connu pour son manque total  d’installations récréatives, culturelles et de bibliothèques en dépit de sa forte population de jeunes.

-Les six condamnés et  détenus politiques ont été arrêtés l’an dernier après une manifestation pacifique à Ahvaz ou ils protestaient contre  une situation défavorable et discriminatoire envers les membres  des minorités arabophones de  la province du Khuzestan.  Ces protestations  avaient étés accueillies avec  la violence d’Etat habituelle du régime de Téhéran,  elles avaient  faits  12 morts, 20 blessés graves  et des dizaines de personnes avaient étés  arrêtées.

Depuis  cette dernière année  selon  plusieurs rapports publiés sur les droits de l’homme en Iran , trois autres  prisonniers politiques arrêtés lors de ces  manifestations au  Khuzestân,  sont morts à la  suite de  mauvais traitements ,  de violences et de tortures  dans des prisons de la région.

-Des autres rapports  publiés par le site et l’organisation Human Rights Watch  nous indiquent qu’une  autre manifestation qui avaient eue lieue  le 13 Janvier 2012,  avait de nouveau été réprimée violement par les forces répressives du  gouvernement Iranien .  65 personnes  avaient étés arrêtées   dont certaines  attendent encore leurs procès en détentions provisoires.

Voir aussi sur Freedom Messenger:
http://www.freedomessenger.com/archives/48000

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s