Le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Golparipour menacé d’execution

Le prisonnier politique Kurde Iranien Habibollah Golparipour  menacé d’execution.

 Habibollah Golparipour

Nouvelles parvenues d’Iran ce  17 Mars 2012  via les site Radio Zamaneh et Freedom Messenger– Un nouveau camarade  Kurde Iranien soupçonné d’appartenir au mouvement de résistance du PJAK est menacé d’exécution par la dictature de Téhéran.

Il  y a de  plus en plus de craintes sur le sort réservé à Habibollah Golparipour, un prisonnier politique kurde Iranien, qui  est  en danger imminent d’exécution. Le collectif et l’agence Iranienne de défense  des droits  humains HRANA news,  rapporte qu’Habibollah  a été déplacé de sa cellule. Puis conduit ensuite dans  la zone  des cellules d’isolement , par des agents d’un bureau local du ministère des renseignements.

Le rapport indique qu’ Habibollah Golparipour avait  été appelé par un Gardien de prison de la ville d’Oroumiyeh, qui prétendait l’emmener prendre une communication téléphonique,  mais qu’il  a ensuite  été immédiatement déplacé vers un lieu de détention inconnu.

-D’autres rapports publiés par les militants de HRANA nous  révèlent  que  ces deux derniers mois Habibollah Golparipour  a été déplacé deux fois du centre de détention , par des agents de ce bureau local du ministère des  renseignements , qui lui ont ensuite dit qu’il  serait sous le coup d’une exécution imminente . Ce prisonnier  qui est âgé de 37 ans avait été arrêté, il y a deux ans et demi en possession d’un certain nombre de livres jugés « illégaux » par les juges du régime.

-Habibollah Golparipour   aurait été soumis à la torture physique et  aurait subit des graves pressions psychologiques, commises  par les agents des forces répressives , dans les prisons militaires des villes de  Mahabad, Sanandaj et Oroumiyeh.

-En Mars 2010, il avait  été condamné à mort  sous l’accusation d’appartenance au  Parti pour une vie libre au Kurdistan Parti  ou PJAK. Un mouvement de résistance  armé Kurde Iranien qui  à été créé au printemps 2004. Et  qui  affronte régulièrement  les « gardiens de la révolution »  de L’IRGC ou GRI dans  les zones frontalières  située entre l’Iran, la Turquie et l’Irak.

-Cette décision judiciaire et la condamnation a mort prononcée  contre Habibollah Golparipour   a été approuvé par la cour d’appel en Septembre 2011. Malgré le fait qu’Habibollah  ai  toujours nié avoir participé à toutes sortes d’activités armées. Et que son père a  confirmé par son témoignage, que les activités de son fils n’étaient uniquement quedes  actions sociales et culturelles.

Voir aussi sur Freedom Messenger.
http://www.freedomessenger.com/archives/47893

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s