Le militant et activiste Iranien Peyman Aref arrêté pour la troisième fois

Le militant et activiste Iranien Peyman Aref arrêté pour la troisième fois.

Peyman Aref

Nouvelles parvenues d’Iran ce 16 Mars 2012 via les sites de Radio Zamaneh et Freedom Messenger– Le militant politique iranien Peyman Aref a été arrêté pour la troisième fois par les forces répressives de sécurité iraniennes.

Le site du collectif et de l’agence Iranienne de défense des droits humains HRANA news  rapporte que Peyman Aref un jeune militant étudiant et ancien journaliste, a de nouveau été arrêté ce mercredi 14 Mars 2012 à son domicile.

-Peyman  Aref  n’avait été libéré que récemment de la prison d’Evin, en Novembre dernier à la condition qu’il pointe  rois jours par semaine au tribunal. Ce qu’il aurait omis de faire selon les juges qui l’ont de nouveau envoyé en prison.

Peyman avait  été arrêté alors qu’il  s’était rendu avec des amis pour célébrer un Hommage collectif, sur la tombe de Neda Agha-Soltan la jeune femme qui avait  été sauvagement abattue par le milicien Bassidj’i nommé Abbas Kargar Javid,  au cours des manifestations de rue,  qui  avaient suivies la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad le 12 Juin 2009. En Mars 2010 Peyman avait été condamné à un an de prison pour propagande contre le régime et  parce qu’il avait donné des interviews à des médias étrangers. Il avait également été condamné à 74 coups de fouets pour avoir écrit une  lettre ouverte, qui avait été jugée comme un « outrage » à Ahmadinejad.

 -Peyman avait  purgé sa peine et avait été libéré Octobre dernier, mais seulement après avoir reçu une peine de 74 coups de fouets*1.

Alors même qu’Ahmadinejad  avait  envoyé un message implicite de critique contre cette sentence judiciaire et l’accusation « d’insulte au président », le chef du pouvoir judiciaire l’ayatollah Ali Larijani, a déclaré que désormais  tous ceux qui insulteraient les hauts fonctionnaires du régime seraient  poursuivis  au nom et l’intérêt  public. Et que qu’il n’y avait pas besoin que  ce genre de charges judiciaires relèvent d’un fonctionnaire en particulier.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/47871
Notes :
*1 Voir sur:
-Interview de Peyman Aref condamné a 74 coups de fouets
https://soliranparis.wordpress.com/2011/10/13/interview-de-peyman-aref-condamne-a-74-coups-de-fouets/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s