Un groupe de 72 Demandeurs d’asile Iraniens et Afghans arrêtés en Indonésie menacés d’expulsions

Un groupe de 72 Demandeurs d’asile  Iraniens et Afghans arrêtés en Indonésie  menacés d’expulsions.

Nouvelles qui nous viennent d’Iran ce 15 Mars 2012 via les sites Iraniens Radio Zamaneh et Freedom Messenger– 72 demandeurs d’asile iraniens et afghans ont été arrêtés par la police indonésienne, en essayant de traverser la mer à partir de Loji  en direction de l’île australienne de Christmas.

Les rapports transmis au site Iranien de Radio Zamaneh, nous apprennent que les demandeurs d’asile Iraniens et Afghans ont été ramassés il ya deux jours sur des rivages situés à l’ouest de l’ile de Java Loji  et sont actuellement sous le coup d’une enquête de police.

Ce groupe de réfugiés et de demandeurs d’asile du Moyen-Orient, à été arrêté  lorsque des membres de la population locale, à informée  la police de l’Immigration, après les avoir repérés sur les rives de cette partie de la cote indonésienne.  .

Des représentants des autorités locales  on déclarés à un  journal de Jakarta que ces immigrants et réfugiés qui sont tous des demandeurs d’asile et qu’ils disent êtres « illégaux », étaient sur le chemin de l’île Christmas située quelque plusieurs centaine de miles plus bas à coté de l’Australie.

La police indonésienne  à ensuite déclarée qu’elle était  à la recherche d’autres personnes liées à ce groupe de réfugiés Afghans et Iraniens  qui pourraient se cacher dans la région.

Des rapports  nous parvenant de  l’Australie, publiés par des militants du réseau ABC  nous ont également appris que les demandeurs d’asile en Indonésie, font  face à des conditions d’accueil de plus en plus désastreuses. Déjà  la fin du mois de février  2012 dernier un autre demandeur d’asile Afghan qui avait échappé à la garde de la police de l’immigration. Et qui avait  été de nouveau arrêté  avait été retrouvé mort dans des circonstances non encore élucidées,  sous les coups et la torture de la police locale

La police locale a annoncé que toutes ces  personnes étaient détenues à la station de police  de Sukabumi station et seraient remis au bureau d’immigration en vue de leurs expulsions , malgré les risques d’Arrestations et de peines de prison que courent ces réfugiés s’ils étaient renvoyés en Afghanistan et en Iran.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/4784

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s