Procès de la militante féministe Iranienne Faranak Farik à Tabriz

Procès de la militante féministe Iranienne Faranak Farik à Tabriz.

Faranak Farik

Nouvelles parvenues ce 22 Février 2012 via les sites Radio Zamaneh  et Freedom Messenger– La  militante  iranienne  féministe et défenseuse des droits des femmes Faranak Farik est passée en jugement  ce 22 Février  à Tabriz  , en présence de plusieurs autres  femmes écrivains, poétesses , avocates et  militantes Iraniennes et Azéries  qui ont assistées au  procès et qui étaient venues en soutien.

Un correspondant local de Radio Zamaneh a rapporté que Faranak Farik a été accusée  de « propagande contre le régime »  et   » d’avoir insulté le guide suprême Ali Khamenei ».
La cour a cité la présence de Faranak Farik lors de diverses conférences à l’étranger, des interviews  qu’elle aurait eues  avec des médias étrangers. Et la publication de divers articles comme étant « des instances de  propagande contre le régime ».

L’accusation  » d’avoir insulté le guide suprême Ali Khamenei  «  aurait était « étayée » selon le juge  par un certain nombre de photos trouvées dans son système informatique,  lors d’une perquisition de sa maison et de ses biens. Faite  par les Vevakis ( la police politique Ndlr) et les agents du ministère des renseignements

-Faranak Farik avait déjà été jugée devant un autre tribunal pour  » avoir troublé la paix publique » et n’avait pas encore été condamné. Faranak avait été été blessée à cause de coups subis pendant son arrestation  en  Septembre 2011 dernier,  au cours des protestations de rues contre l’inaction du gouvernement, à propos l’assèchement  du lac  d’Oroumiyeh (une catastrophe écologique majeure qui a lieue depuis des années dans la province de l’Azerbaïdjan Iranien Ndlr)   et avait été libérée sous caution après 41 jours de détention.

Plusieurs villes dans les provinces azéries d’Iran avaient alors  vues en setembre 2011 éclater des protestations massives,   lorsque le Parlement Iranien le Majlis avait  annulé un plan pour rediriger l’eau captée par des barrages,  vers le lac salé d’Oroumiyeh  (un des plus grand du pays Ndlr), qui selon les experts se dessèche à un rythme alarmant en provoquant par l’augmentation de  sa salinité une catastrophe écologique

Les protestations avait conduit à des arrestations massives qui comprenaient au moins 12 femmes et militantes écologistes . Parmi ces personnes arrêtées se trouvait des militantes comme Behjat Faramarzi qui a été condamnées à six mois de prison et 20 coups de fouets, R oghieh Hassanzadeh à 91 jours de prison et 20 coups de fouet.  Trois autres militantes  de la région avaient étés acquittées  et  les autres sont toujours en attente de  leur procès.

Voir aussi sur:
http://www.freedomessenger.com/archives/47138
Voir aussi sur le lac d’Oroumiyeh ou d’Urmia:
http://saveurmia.com/main/
http://lake-urmia.blogspot.com/2011/03/national-park-and-preserve-lake-urmia.html
http://www.eng.kavkaz-uzel.ru/articles/18252/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s