Arrestation de la réalisatrice de documentaires Mahnaz Mohammadi

Arrestation de la réalisatrice de documentaires Mahnaz Mohammadi.

Mahnaz Mohammadi

Nouvelles parvenue d’Iran ce 29 Janvier 2012 via le site Iran-free.org   Mahnaz Mohammadi, une réalisatrice de films documentaires et militantes des droits de la femme a été arrêtée dimanche dernier par des policiers  en civil qui sont entrés par effraction dans sa maison, puis été envoyé en prison. Il semblerait que pendant l’arrestation de  Mahnaz  il y a eu d’autres  nouvelles et des rapports précédés d’un appel de militantes Iraniennes des droits des femmes , qui signalaient que plusieurs d’entre elle avaient étés convoquées au palais de d’Evin.

Selon  d’autres rapports, Mahnaz Mohammadi, qui avait récemment participé au festival du film documentaire d’Amsterdam, a été arrêtée tôt  le matin dimanche dernier ,puis envoyée  dans le quartier de la section 2A de la prison d’Evin. Son arrestation fait suite à celle de Maryam Majd, une photojournaliste qui  avait été arrêtée tôt un vendredi matin en quittant l’Iran, alors qu’elle se rendait en  Allemagne pour y réaliser un reportage avec des collègues journalistes allemands.

Il  a aussi été dit que Maryam Majd  a  passé un appel téléphonique hier et a exigé de vérifier les actes juridiques de son dossier,  pour sa demande de mise en liberté. Cependant, aucune des accusations ou les raisons de son arrestation, n’ont  étés annoncés ou publiés officiellement. Dans le même temps, Farnaz Kamali, une autre militante et défenseuse des droit des femmes, a également été convoquée, par les agents du palais de justice d’Evin, au bureau du district d’enquête n ° 4 de cette prison.

D’autres  femmes activistes et militantes défenseuses des droits des femmes, on également étés convoquées ces jours dernier  par le tribunal d’Evin, qui est supposé avoir  lancé de nouveaux dossiers d’accusations de ces jeunes femmes actuellement détenues  par les institutions  pénitentiaires et les forces répressives de sécurité.

Mahnaz Mohammadi a aussi été arrêtée par intermittence durant ces 5 dernières années. Son film « Femmes sans ombre »,  traitait sur ​​des femmes hospitalisées dans un hôpital psychiatrique. Qui avait été  projeté dans de nombreux festivals internationaux. Elle a également réalisée un film sur les revendications des  droits femmes appelé  « Nous sommes la moitié de la population de l’Iran », un  film qu’elle avait dirigé aux côtés du cinéaste Rakhshan Banietemad, pendant la période des troubles et protestations  populaires, qui avaient précédée les dernières élections présidentielles Iraniennes contestées du 12 Juin 2009.

Voir aussi sur:
http://www.iran-free.org/archives/5091

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s