Nouvelles violences contre le journaliste Mehdi Mahmoudian qui avait relevé le scandale de la prison de Karhizak

Nouvelles violences contre le journaliste Mehdi Mahmoudian qui avait relevé le scandale de la prison de Karhizak.

Mehdi Mahmoudian

Arrêté le 16 Septembre 2009, Mehdi Mahmoudian, est un journaliste politique et blogueur, qui purge actuellement une peine de prison de cinq ans sur des accusations de « mutinerie contre le régime ». Mais ce que lui reproche vraiment la dictature de Khamenei et Ahmadinejad, c’est son rôle dans la révélation et la documentation des plaintes de viol  de meurtre et d’abus de détenus et qui eurent lieux à l’intérieur du centre et camp de détention de Kahrizak, pendant le soulèvement populaire qui avait précédé les élections présidentielles Iraniennes contestées  du 12  Juin 2009. Une prison qui était  rappelons le, dirigée à l’époque par Ahmad Reza Radan l’un des assassins parmi les plus violents du régime , qui deviendra par la suite le numéro deux de la police anti émeute Iranienne.

-Le centre et camp de détention  Kahrizak avait été fermé en Juillet 2009 après que Mehdi Mahmoudian,  et  publié et diffusé des  documents sur les abus de pouvoir  généralisés qui s’étaient passés a l’intérieur de celui ci. Mehdi Mahmoudian  avait également travaillé avec le journaliste Emadeddin Baghi,  pour le Centre pour la défense des droits des prisonniers Iraniens.

Détenu depuis dans la prison de Gohardasht Rajaee Shahr, Mehdi Mahmoudian  est en très mauvaise santé et souffre de troubles rénaux et de problèmes nerveux. Selon l’organisation publique allemande Deutsche Welle news. La mère de Mehdi Mahmoudian,  Madame Fatemeh Alvandi, avait déjà déclaré en avril 2011 sur le site de la Campagne internationale pour les droits de l’homme en Iran, que son fils avait développé  en prison une forme d’épilepsie grave. Et qu’il était dans un état physique et psychologique extrêmement critique.  Fatemeh Alvandi  a aussi  déclaré que les autorités pénitentiaires d’Evin,  ont refusées  à plusieurs reprises de tenir compte de ses  demandes  de libération provisoire en conditionnelle  pour  son fils. Afin que Mehdi  soit transféré vers un hôpital public, pour qu’il puisse y recevoir un traitement médical plus approprié.

Mise à jour parue aujourd’hui  23 Janvier 2012 sur le site Iranien rahesabz:  Selon le site réformateur  Jaras, Mehdi Mahmoudian a été sévèrement battu par des gardiens et les interrogateurs de la prison à l’intérieur de la section 2-A de la prison d’Evin, qui est sous le contrôle des « gardiens de la révolution » de L’IRGC ou GRI , où il avait été transféré la semaine précédente pour des raisons inconnues.

-A la suite de ces nouvelles violences et sévices Mehdi Mahmoudian  aurait ensuite de nouveau été transférée à l’infirmerie la prison d’Evin, où il a été mis en observation sous une tente à oxygène.

Voir aussi sur:
http://www.iranian.com/main/2012/jan/mehdi-mahmoudian-prisoner-day
http://cpj.org/imprisoned/2011.php
http://www.rahesabz.net/story/47768
Sur  Ahmad Reza Radan relire:
http://www.irancrimewatch.com/index_en.php?person_id=58

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s