Une sale affaire: Eutelsat suspend la diffusion de Roj TV

Une sale affaire: Eutelsat suspend la diffusion de Roj TV.

Eutelsat a décidé de suspendre la présence de Roj TV sur ses satellites, cédant à la pression de la Turquie, championne des violations des droits de l’homme. Une décision injuste qui révèle aussi la complicité de la France dans la répression anti-kurde. Reporters sans frontières et Roj TV dénoncent cette décision liberticide.

Se substituant à la justice, l’organisation européenne de télécommunications par satellite a également demandé aux distributeurs qui la diffusent à travers des capacités louées sur ses satellites de suspendre la diffusion de cette chaîne kurde « pour ne pas être en situation de se rendre complice d’une activité terroriste ».

Eutelsat est une société anonyme de droit français dont le siège social est situé dans le 15e arrondissement de Paris, rue Balard.

-Roj TV dénonce l’injustice.

Cette décision intervient après la condamnation de la télévision kurde par le Tribunal de Copenhague, le 10 janvier, pour « soutien à une organisation terroriste » pour ses liens avec le PKK, Parti des travailleurs du Kurdistan, qui lutte pour les droits légitimes du peuple kurde.

Deux sociétés derrière la chaîne de télévision kurde avaient chacune été condamnées à « 40 amendes journalières de 65.000 couronnes (8.741 euros) », soit une somme astronomique de 5,2 millions de couronnes en tout », ce qui avait poussé Roj TV à faire appel du jugement.

La justice la justice danoise n’avait cependant pas suivi les réquisitions du parquet sur le retrait de l’autorisation d’émettre.

« C’est pourquoi, la décision d’Eutelsat est injuste et arbitraire » a dénoncé Roj TV, dans un communiqué, rappelant que l’affaire n’est toujours pas close. Pour la chaine kurde, cette décision qui est la preuve d’une nouvelle complicité a été prise sans aucun doute sous la pression de la Turquie. Roj TV demande l’annulation immédiate de cette décision injuste qui bafoue la liberté d’expression.

RSF : une décision unilatérale et scandaleuse

Reporters sans frontières est abasourdie par la décision de l’entreprise européenne Eutelsat de suspendre la diffusion de la chaîne kurde Roj TV sur ses satellites. « Nous sommes choqués par cette décision unilatérale et scandaleuse, prise au mépris de la liberté d’expression ». En suspendant la diffusion de Roj TV, Eutelsat prend une initiative dont s’est bien gardée la justice danoise. La cour n’a jamais ordonné la fermeture de la chaîne, qui a d’ailleurs fait appel de sa condamnation à une peine d’amende », a rappelé l’organisation.

 » De la Chine à l’Iran, en passant par l’Arabie saoudite, Eutelsat s’est déjà illustrée par son peu de considération pour la liberté de l’information ». L’entreprise contribue désormais à promouvoir une rhétorique « anti terroriste » à la portée politique majeure. Faut-il rappeler qu’il s’agit là de l’argument de choix des régimes répressifs pour justifier leurs atteintes à la liberté de la presse ? C’est encore sous ce prétexte que la Turquie a jeté en prison une trentaine de journalistes il y a moins d’un mois. L’Etat français, actionnaire d’Eutelsat, est-il prêt à endosser la responsabilité de sa décision ? »

Procès politique

Depuis sa création en 2004, Roj TV est sous une énorme pression internationale. Les visites des procureurs danois en Turquie durant l’enquête et la pression ouverte de la Turquie  et les marchandages entre les autorités turques, danoises et américaines ont montré que ce procès est purement politique.  Lors du procès, l’avocat de la défense Biorn Elmquist a révélé l’existence scandaleuse d’une lettre de remerciement envoyée aux autorités turques par le procureur danois, suite à ses visites en Turquie au cours de l’année 2010.

En 2009, l’enquête contre la télévision kurde a pris une nouvelle dimension, lorsqu’une crise a éclaté lors du sommet de l’OTAN en avril 2009.  La Turquie a menacé de poser son veto contre la nomination de l’ancien premier ministre danois, Anders Fogh Rasmussen, à la tête de l’OTAN, exigeant la fermeture du Roj TV.

Washington n’avait pas seulement demandé la fermeture de cette télévision, mais il s’était impliqué directement dans cette affaire au début de l’année 2010, révélaient des câbles diplomatiques  américaines, publiés en janvier 2011 par Wikileaks.

La France profondément complice.

La France de Sarkozy fait aussi partie des pays complices, en soutenant ouvertement les pratiques fascisantes du gouvernement turc.  Les émissions du Medya TV qui avait vu le jour juste après la fermeture du Med TV, la première télévision kurde créée en 1994, avaient été interdites par la France en 2004.  Med TV avait de son coté été interdite en 1999 par les autorités anglaises.

Le gouvernement français n’hésite pas à encourager la répression anti-kurde en Turquie.  Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé  avait déclaré  « pleinement solidaires »  de l’action de la Turquie dans la « sale guerre » contre les kurdes, sous forme de lutter contre le « terrorisme », lors de sa visite à Ankara, le 18 novembre. Un accord anti-kurde avait été signé le 7 octobre entre la France et la Turquie contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), lors de la visite du ministre français de l’Intérieur Claude Guéant à Ankara. Le ministre français avait affirmé affirmait sa « détermination totale » et « indéfectible » aux côtés de la Turquie contre le PKK.

Ce régime que le gouvernement français s’est attaché aveuglement a incarcéré 97 journalistes, en majorité des kurdes. Le régime a aussi enfermé 36 avocats, près de 40 syndicalistes, au moins 15 défenseurs des droits de l’homme, des centaines d’élus,  des centaines d’enfants et des femmes politiques.

« Coïncidence » avec loi sur le génocide arménien

La décision d’Eutelsat coïncide aussi avec la montée des tensions entre la Turquie et la France sur la proposition de loi qui envisage de réprimer la contestation de l’existence du génocide arménien. Les kurdes seraient-ils encore une fois lvictimes d’un sale marchandage entre ces deux pays, pour calmer le gouvernement AKP ?

Maxime Azadi.

Voir aussi sur:

http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-azadi
http://www.actukurde.fr/libertes/libert%C3%A9-d-expression/599-une-sale-affaire-eutelsat-suspend-la-diffusion-de-roj-tv.html

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s