Sheys Amani, un membre exécutif du syndicat et de l’Union des travailleurs libres d’Iran, a de nouveau été arrêté par les autorités iraniennes

Sheys Amani, un membre exécutif du syndicat et de l’Union des travailleurs libres d’Iran, a de nouveau  été arrêté par les autorités iraniennes.

Sheys Amani

Nouvelle attaques contre un camarade syndicaliste du mouvement ouvrier Iranien, par le régime de la dictature de Khamenei et Ahmadinejad. Nous sommes choqués une fois de plus par cette arrestation arbitraire, mais aussi par le peu de Solidarité Internationales de camarades syndicalistes Français et Européens, envers nos camarades syndicalistes Iraniens qui sont régulièrement arrêtés, persécutés,  emprisonnés et qui pour certains ont étés victimes de tortures, de violences, de pressions psychologiques et physiques  et parfois même contre des membres de leurs familles . A cause du simple fait de leurs activités et de leur militantisme syndical.

-Certes certains camarades syndicalistes français d’unions locales, de Sud, de Solidaires, de la CGT et de la CNT ou faisant parties  d’organisations et d’associations  politique comme le NPA , Alternative Libertaire, Amnesty France, Europe Solidaire, les groupes du CGA, L’OCL,le Mrap, la LDH se sont mobilisé-es et ont publiés des dizaines de communiqués de Solidarité  (et nous les remercions grandement au passage) .Mais ce n’est pas assez nous attendons des instances  syndicale françaises qu’elle condamnent fermement  et sans aucune ambigüités les agissement répressifs , la torture, les violences judiciaires et policières , les arrestations pratiquées quotidiennement par le régime de Khamenei et Ahmadinejad contre nos camarades  travailleurs et syndicalistes Iranien-nes.

Nous demandons également que ces instances syndicales Françaises  refusent de siéger aux cotés de représentants  et de « délégations » du « ministère du travail » de la « république islamique » d’Ahmadinejad   qui malgré cela sont chaque  années qui passent , toujours présente  lors des réunions annuelles  de l’Organisation Internationale du Travail (O.I.T).

Nouvelle arrestation arbitraire contre Sheys Amani un camarade ouvrier et syndicaliste Iranien.

Le site web du syndicat de notre camarade Iranien, a publié des rapports indiquant que Sheys Amani, avait été arrêté lundi au palais de justice  de la ville de Sanandaj, alors qu’il était venu suivre le cas de deux autres camarades travailleurs détenus, Sharif Saedpanah et Mozafar Salehnia.

Ces deux travailleurs détenus, qui appartiennent à l’Union libre des travailleurs Iranien, ont étés arrêtés il y a deux semaines.  Le lundi 10 Janvier 2012 dernier, les familles des deux ouvriers arrêtés et détenus, accompagnées de beaucoup d’autres familles se sont rassemblées devant le bureau de l’agence locale du ministère des  renseignements  pour appeler à leur libération. Sheys Amani aurait rencontré les autorités, pour leur demander de clarifier les accusations portées contre ses collègues et a ensuite été arrêté, sur le champ sans autre forme de procès.

-Sheys Amani, est un employé  d’une usine de textile située  dans le Kurdistan Iranien, il a été le représentant  syndical des travailleurs pendant plusieurs années, il est également connu comme un éminent militant des droits du  travail de la ville de Sanandaj.

Il ya quatre ans,  Sheys Amani  avec  tous ces autres camarade, du  comité exécutif de toute l’Union libre des travailleurs Iranien, avait été arrêté pour avoir organisé une cérémonie pour la Journée internationale des travailleurs et  été condamné, pour cela  à deux ans et demi en prison.

La procédure judiciaire contre Sheys Amani  avait été annulée suite à des manifestations de solidarité de grande ampleur, qui avaient eues lieues au cours d’une visite à Sanandaj, du chef du pouvoir judiciaire à l’époque, l’ayatollah Shahroudi.

Mais hélas récemment une antenne locale du ministère de la Justice de la ville de Sanandaj, a relancée les accusations portées contre  notre camarade Sheys Amani  qui l’avait informé que la justice avait  décidé  d’appliquer  la peine de prison. A laquelle il avait été condamné.

Voir aussi sur :
http://www.radiozamaneh.com/english/content/labour-activist-arrested-sanandaj


Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s