Le régime iranien a de nouveau convoqué le militant étudiant Peyman Aref à la prison d’Evin

Le régime iranien a de nouveau convoqué le militant étudiant Peyman Aref à la prison d’Evin.

Peyman Aref

Nouvelle parvenue ce 12 Janvier 2012 via les sites Iraniens Persian2English et Freedom Messenger.

Peyman Aref,  le  jeune militant étudiant et membre du Front national en Iran ( le parti qui est l’héritier politique du ministre Mossadegh qui a l’époque du Shah dans les années 1950 avait été chassé du pouvoir pour avoir voulu nationaliser le pétrole Iranien, par un coup d’état organisé avec la CIA et les services secrets anglais Ndr), a été à nouveau convoqué à la 2e branche du bureau du Procureur Shahid Moghaddas de  la prison d’Evin à Téheran. Peyman Aref avait été libéré de prison en Décembre 2011 après avoir reçu plusieurs coups de fouets avant sa sortie de prison.

Selon une convocation écrite par  tribunal que Peyman Aref a reçu jeudi, il doit faire face a un rapport du bureau du procureur dans les trois prochains jours. Si la convocation judiciaire récente conduit de nouveau à  l’arrestation de Peyman Aref, ce serait quatrième fois que ce militant étudiant connaitrait  la prison, depuis les événements et les manifestations anti gouvernementales, qui avaient suivies, après la dernière élection présidentielle Iranienne contestée du 12  Juin 2009 iranienne.

-Peyman Aref est un distingué  et brillant étudiant de l’Université de  Téhéran qui a été banni de ses études (il est  marqué comme un étudiant « étoilé » par la police politique du régime, ce qui veut dire qu’il peut a nouveau subir les pires pressions, de la part  des interrogateurs et bourreaux  du ministère des renseignements  s’il retourne en prison*1). Il a été arrêté une première fois le 17 Juin, 2009. Puis  de nouveau été arrêté pour la deuxième fois le 10 Février  2010. Sa troisième arrestation a eue lieu le 30 Octobre 2011. Les agents des forces répressives  l’avaient arrêté , alors qu’il s’était rendu avec deux de ses camarades, rendre hommage a Neda Agha Soltan cette jeune manifestante anti gouvernementale assassinée  en pleine rue le 20 juin 2009 lors d’actions de protestations,  par le milicien Bassidj’i nommé Abbas Kargar Javid.

Selon une source proche de la famille et des amis de  Peyman Aref, le militant étudiant et ancien prisonnier politique,  avait récemment déposé une plainte formelle contre deux publications des  médias d’Etat, Raja News  et Bulletin News, , qui avaient écrits des articles  bidonnés et mensongers sur les  coups de fouet que Peyman Aref avait subi avant sa libération de prison en  Octobre 2011. Les autorités iraniennes  avaient menacé plusieurs fois  Peyman Aref  de ne pas donner de suite à ses plaintes, ou il aurait à faire face  a des conséquences graves. L’affaire de Peyman reste donc à suivre dans les jours à venir avec la plus grande attention.

Voir aussi sur :

http://persian2english.com/?p=23411

Notes:

Voir aussi

*1- Les militants « marqués » par le régime subissent plus de violence en prison

http://persian2english.com/?p=23274

La convocation a comparaitre devant le procureur de la prison d’Evin de Téhéran. Que Peyman Aref a reçue ces jours derniers

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s