Le propre frère de Khamenei juge et partie dans le procès de deux prisonniers politiques.

Le propre frère de Khamenei  juge et partie dans le procès de deux prisonniers politiques.

Mostafa Tajzadeh et Fakhrosadat Mohtashamipour

Mostafa Tajzadeh, a été emprisonné avec sa femme Fakhrosadat Mohtashamipour, lors de  la grande vague de répression des militants  réformistes qui a eue lieue après l’élection controversée du 12 Junin 2009, celui ci  affirme que les leurs deux affaires judiciaires sont directement traitées en toute impartialité,  par  Mojtaba Khamenei, le propre frère de l’ayatollah et « guide suprême » Ali Seyed  Khamenei.

« Toute la pression imposée à moi et ma famille sont le fait de  la volonté directe de Mojtaba Khamenei« , a déclaré  Mostafa Tajzadeh  dans un rapport publié sur le site web Norooz news  un journal réformateur qui est proche du Front de participation islamique Iranien. (Un parti  politique réformateur  dissous depuis les manifestations de protestations du 12  Juin 2009 Ndr)  Il a ajouté que le pouvoir et l’instance judiciaire Iranienne  ne sont pas impliqués dans le traitement de leurs cas. Et que leurs dossiers seraient donc examinés et jugés  de manières  illégales et partisanes.

Mostafa Tajzadeh, est un militant éminent du Front de participation islamique iranien (IIFP), qui a  été arrêté le mois de Juin 2009 après que des militants de partis réformistes  aient contestés la victoire de Mahmoud Ahmadinejad avec des allégations de fraude électorale. Il a été condamné à six ans de prison, assortie d’une interdiction de 10 ans d’activités politiques et médiatiques.

Fakhrosadat Mohtashamipour, l’épouse de Mostafa Tajzadeh, était la directrice d’une branche féminine de l’IIFP. Elle a été arrêtée en Mars 2010, puis  inculpée pour sa  participation à des manifestations et  condamné à quatre ans de prison. Sa peine a été suspendue pour cinq ans. Norooz news rapporte que Fakhrosadat Mohtashamipour avait été arrêtée sur un la base d’un rapport d’accusation émis en commun par les  « gardiens de la révolution »  de L’IRGC ou GRI et des agents  du ministère des renseignements.

Fakhrosadat Mohtashamipour a été accusée d’avoir  « organisé des familles de détenus, dans le but de créer des perturbations », puis accusée par les juges   » d’avoir assistée, a des rassemblements de femmes réformistes et de familles des prisonniers politiques, ralliant le public à rejoindre des rassemblements illégaux pour  tenter mettre fin à l’assignation à résidence des dirigeants de la sédition ». les autorités iraniennes et les juges de Fakhrosadat  se référant a des jeunes militants et leaders de l’opposition  traités de « dirigeants de la sédition » pour avoir oser crier des slogans « assimilant des hauts dirigeants de la république Islamique » à des dictateurs ».

Les juges avaient  déclarés que  Fakhrosadat Mohtashamipour  ne montrait « aucun signe de remords ou des regrets pour ses actions » (Sic) mais ils ont cependant conclus ensuite en disant, « parce que la miséricorde islamique à considérée la situation spécifique dans laquelle elle a commis ces crimes (à savoir la condamnation de son mari) et tenu compte du fait qu’elle a commis ces actes déplacés  a cause de ses  émotions et ses sentiments conjugaux,   le tribunal lui accordait une peine de prison avec sursis »

Ce tribunal  avait ensuite finalement commuée  la  peine de quatre ans  prison de Fakhrosadat Mohtashamipour   en une peine de prison avec sursis de cinq années.

Après la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en 2009, des centaines de militants politiques et civils avaient été arrêtés et condamnés à des  lourdes peines de prison fermes. Plus de deux ans et demi après les événements du 12 Juin 2009, les manifestations continuent, comme continuent aussi les arrestations et les persécutions.

Voir aussi sur

http://www.radiozamaneh.com/english/content/top-reformist-says-leaders-brother-charge-

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s