Nouveaux raids massifs des forces répressives contre la communauté Baha’ie

Nouveaux raids massifs des forces répressives contre la communauté Baha’ie

Enseigne et logo du « ministére des renseignements » du régime de Khamenei et Ahmadinejad

Nouveaux raids massifs des agents des forces répressives. A six heures du matin le 19 Décembre dernier les agents du ministère du Renseignement, ont effectué un raid systématique contre des maisons Baha’ies dans la ville de Sanandaj.
Selon le site du collectif de l’agence Iranienne de défense des droits humains; Human Rights House of Iran (Rahana)  les officiers du renseignement, qui ont menés ces raids simultanés sur plusieurs maisons Baha’ies  à Sanandaj. On peu de temps après effectués une  fouille massive. Dans ces maisons appartenant aux membres de cette communauté, puis ils ont saisis les livres, CD, ordinateur portable et de plusieurs ordinateurs de bureaux personnels et nombreux autres articles.

Les nouvelles informations reçues ces jours derniers, indique qu’un certain nombre d’agents de renseignement avaient étés lourdement armés en vue de ce raid et que des affrontements ont éclatés avec les bahaïs de cette ville durant cette descente musclée.

Voir en Anglais et en persan

http://www.rahana.org/en/?p=12286

D’autres arrestations  de membres de la communauté Bahaïe ont également eus lieux dans la ville de Semman toujours selon le site Rahana

http://www.rahana.org/en/?p=12277

Notes:

-les Bahaïs sont l’une des minorités religieuses parmi l’une des  plus ostracisées et persécutées par le régime dictatorial de Khamenei et Ahmadinejad. Leurs lieux de cultes et leurs cimetières sont régulièrement détruits par les agents du régime ou les miliciens Bassidj’is, Ils n’ont pas le droit de percevoir de retraite, d’inscrire de noms de famille sur les  tombe de leurs morts, ni  de droits  d’héritages,  de se réunir dans leurs lieux de cultes pour pratiquer leur religion, d’ouvrir des commerces ou de fonder des entreprises,  leurs enfants n’ont pas le droit de s’inscrire dans les écoles et les universités publique du pays.  comme il sont adeptes d’une religion antérieure à l’islam le régime les considèrent  donc de facto comme des sous citoyens de seconde zone  susceptibles « d’actions séditieuses contre la république Islamique »

Déjà en  1991 le « guide suprême » et dictateur  Khamenei avait parlé « d’éradiquer  définitivement la question Bahaïe » et déclaré a leur sujet :  » le gouvernement  Iranien traitera les Bahaïs de telle sorte que leur progrès et leur développement soient bloqués, Il faut les expulser des universités, soit lors du processus d’admission, soit au cours de leurs études, L’accès à l’emploi, s’ils s’affichent comme bahaïs, doit leur être systématiquement refusé » des mesures  répressives qui n’ont fait qu’augmenter un peu plus depuis le deuxième mandat présidentiel d’Ahmadinejad .

Le site de la Féderation Internationale des Droits de l’homme à consacrés de nombreux articles sur les persécutions, que subissent les membres de cette minorité religieuse en Iran voir sur leur site sur:

http://www.fidh.org/-Iran,249-

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s