Ville de Bane suites des nouvelles attaques des troupes Iraniennes de L’IRGC contre nos camarades du PJAK

Ville de Bane  suites des nouvelles attaques des troupes Iraniennes de L’IRGC contre nos camarades du PJAK.

Qendil – 2  Janvier 2012:  Le Conseil des Forces de défense de l’Est du Kurdistan  ou HRK une branche combattante des résistants  Kurdes Iraniens du PJAK  a publié  une déclaration par rapport à la dernière offensive et agression militaire iranienne , qui a eue lieue  dans la  ville de Bane et qui a marqué la rupture d’un trêve bilatérale cinq mois, qui avait été pourtant signée par les troupes Iraniennes et nos camarades du PJAK.

Le Conseil  du HRK déclare que l’Organisation islamique des « gardiens de la révolution islamique » de L’IRGC ou  GRI  a attaqués  leurs forces le 28 Décembre 2011 à Bane et perdu huit de leurs militaires en conséquence.  La déclaration se lit comme suit:

 –Les résultats de la dernière confrontation de nos forces avec le Corps des « gardiens de la Révolution islamique » de L’IRGC ou  GRI  dans la ville de Bane.

Le 28 Décembre 2011 des  un brigade des  corps des « gardiens de la révolution » de L’IRGC ou  GRI  accompagnés par les collaborateurs locaux ont lancé une offensive sur une unité de nos guérilleros dans le village de Kani prés de la ville de Bane. Après le raid nos forces ont dû se défendre et ont tout fait pour répondre a  cette agression militaire de L’IRGC. L’opération a débuté à 8 h et a durée jusqu’à tard le soir. Au début de cette nuit  les troupes L’IRGC  on  lourdement bombardées  la région avec des mortiers et des canons katuysha et ont ensuite attaquées nos forces, mais contrairement à ce qu’ils avaient  prétendus dans leur journaux et leurs médias disant nous avoir fait subir de lourdes pertes, huit de leurs  » gardiens de la révolution » et de leurs collaborateurs ont été tués dans l’escarmouche.

L’offensive iranienne a été lancée alors que nous avions pourtant proposé et signé  un sur un cessez-le feu bilatéral  depuis les cinq derniers mois. Notre parti le HRK avait été adhérent à la signature  de cette trêve, mais l’Iran a agi contrairement et comme à son habitude n’a tenu aucune de ses promesses

En attendant nous n’avons subis  aucunes pertes ni  souffrance  et nous ne déplorons aucun  blessés  dans l’affrontement. Les  allégations de l’Iran prétendant avoir  tué quatre de nos  guérilleros sont complètement fausses et sans substance.

Conseil du HRK montagnes de Qendil  2 Janvier 2012

Voir aussi sur

http://www.rojhelat.info/english/taybet/1944-outcome-of-pjaks-confrontation-with-revolution-guards-in-bane

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s