Iran Non aux expulsions massives des immigrés Afghans

Iran  Non aux expulsions massives des immigrés Afghans.

Peu d’informations nous arrivent sur ce qui se passe pour les réfugiés Afghans en Iran, dont nous savons finalement très peu de choses. Tout juste sait-on à peine qu’ils sont environ de 2 à 3  millions dans le pays (peut être 4 d’après les derniers recensements des bureaux en charge des réfugiés à l’Onu). Pour faire bref  on peut  dire par contre qu’il n’y a aucunes différences dans les politiques d’immigration Iraniennes et Françaises, ni aucunes différences sur celles du comment sont maltraités, réprimés et persécutés les réfugiés Afghans par la France avec Sarkozy et ses ministres de l’immigration successifs et celle du régime d’Ahmadinejad.

Etre réfugié-es Afghan-es en Iran c’est être à la merci de rafles, d’emprisonnements dans de véritables camps de « transit » qui sont des équivalents Iraniens des Cra français qui ne disent pas leurs noms, c’est être victimes d’expulsions musclées de la part des « gardiens de la révolution » de L’IRGC qui se sont multipliées depuis l’arrivée au pouvoir d’Ahmadinejad en 2005 qui a fait adopter par le Majles (le parlement Iranien Ndr) une succession de loi racistes et une véritable politique de « préférence nationale » qui ne déparerait en rien dans  celle prônée ici en France par Marine Le Pen et ses fachos . Etre réfugié-es Afghan-es en Iran c’est se voir refuser et restreindre l’accès au mêmes droits sociaux et l’accès à l’éducation pour les enfants de réfugiés Afghans né en Iran par rapports aux autres Iraniens, c’est aussi alimenter un patronat Iranien qui a besoin des travailleurs corvéables à merci afin de les exploiter, dans un quasi servage digne du 19éme siècle.

 

Nous relayons ici un article du Pcoi traduit pas nos camarades du site Iran en lutte.

Non aux expulsions massives des immigrés afghans

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), 27 décembre 2011 :

Dans une action inhumaine, le régime islamique d’Iran a donné trois mois à la plupart des 900.000 immigrés afghans pour quitter le pays. Les responsables du régime disent que chaque afghan qui quittera volontairement l’Iran recevra 150 dollars de l’Agence des Réfugiés des Nations Unies et que leurs bagages seront transportés à la frontière afghane.

Les immigrés afghans font partie de ces résidents d’Iran qui y travaillent et y vivent depuis des décennies sans avoir le moindre droit. Systématiquement réprimés par le régime, vivant dans une peur permanente de harcèlement, de fortes condamnations et d’expulsions à cause de l’absence de permis de travail et de séjour, sans avoir le droit de scolariser leurs enfants, sans la moindre sécurité sociale, humiliés par les médias officiels, parmi ceux qui ont les plus bas salaires et exploités brutalement par les employeurs, voilà la situation des immigrés afghans sous le pouvoir islamique en Iran.

Les responsables politiques et les médias prétendent que le chômage en Iran sera en forte baisse avec l’expulsion des Afghans. Attribuer la responsabilité de la délinquance et du chômage à des immigrés afghans sans droits est une nouvelle provocation du régime contre eux. Le nationalisme iranien partage avec le régime islamique l’humiliation et les intimidations contre les Afghans.

Il n’est pas nécessaire de préciser qu’un futur encore plus incertain, insécurisant et sombre attend ces personnes si elles sont expulsées en Afghanistan. La décision de la République Islamique d’Iran de chasser, en coordination avec l’UNHCR, les Afghans, est un ignoble crime contre l’humanité comparable aux purifications ethniques de notre histoire récente. C’est une des vaines tentatives d’un régime pour échapper à l’encerclement de la colère et de la haine grandissantes de la population. Il faut que la population réagisse à cette action.

Le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran condamne les plans criminels du régime islamique et de l’UNHCR, revendique l’égalité des droits pour les immigrés afghans et tous les habitants du pays quelque soit leur lieu de naissance, et appelle tous les amoureux de la liberté à se dresser contre le traitement inhumain et la propagande à l’encontre des immigrés afghans et à les soutenir activement. Pour mettre fin à la pauvreté, au chômage, à l’insécurité, aux crimes, à l’absence de droits et aux souffrances sociales en Iran, la population, dont les immigrés, doit se lever unie et renverser le régime islamique en disgrâce.

A bas le régime islamique d’Iran !

Ni religieuse, ni ethnique, ni nationale, mais une identité humaine !

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 27 décembre 2011

http://rowzane.com/fa/annonce-archiev/107-hezb/8667-stand-against-the-mass-deportation-of-afghan-immigrants-from-iran.html

Lire ausi sur:

-Le destin des réfugiés afghans en Iran

http://www.ceped.org/?Le-destin-des-refugies-afghans-en

En Europe comme en Iran la chasse aux réfugiés Afghans

https://soliranparis.wordpress.com/2010/09/21/en-europe-comme-en-iran-la-chasse-aux-refugies-afghan/

D’autres informations sur l’Iran en français

http://www.iranenlutte.wordpress.com/

http://www.soliranparis.wordpress.com/

http://www.iran-echo.com/

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s