Menaces d’exécution pour Rashid Shahbandi l’homme qui avait lancé ses chaussures contre le dictateur Ahmadinejad

Menaces d’exécution pour Rashid Shahbandi  l’homme  qui avait lancé ses chaussures contre le dictateur Ahmadinejad .

-Rashid Shahbandi  L’homme qui a été arrêté pour avoir jeté ses chaussures à la figure du dictateur iranien Mahmoud Ahmadinejad  lors d’un discours que celui ci avait prononcé plus tôt ce mois-ci le 14 Décembre 2011 dernier risque  d’être exécuté « pour son acte de défiance ». Selon des nouvelles parvenues via les officines de propagande médiatique du régime.

Notre camarade Rashid Shahbandi, qui a été placé en détention depuis son arrestation au moment de l’incident, il  a depuis été violement torturé et doit face a une lourde punition avec une forte possibilité d’une condamnation à mort, sans même la possibilité d’avoir droit à un procès équitable, selon d’autres  information transmises par  des groupes d’opposition sur le site Iran Khabar. Une agence de  nouvelles indépendante du régime basée au canada.

Cet  ancien travailleur du textile, qui avait récemment perdu son emploi dans  l’usine textile de la ville de Sari, était présent quand Ahmadinejad  qui rendait ce jour la une visite à Ali Kordan un de ses ex ministres pourtant limogé en 2008  pour corruption et falsifications de ses diplômes universitaires par le « guide suprême » Khamenei en personne,  avait oser  parler  devant une délégation de travailleurs en colère  des « grandes réalisations sociales » (Sic)  de son gouvernement.  Il est a noter également que les  patrons de l’usine textile ou travaillait Rashid Shahbandi et ses collègues licenciés  leurs devaient également plus de six mois d’arriérés de salaires non payés,  une pratique courante de ce patronat Iranien, qui n’a rien à envier dans son mépris de la classe ouvrière à ceux des  patronats  les plus réactionnaires du monde Occidental  soit disant « libre et démocratique ».

Notre camarade Rashid Shahbandi  a une longue  histoire personnelle  de défi en vers le régime et sa dictature, plus jeune il avait  déjà eu le courage d’insulter publiquement  le « guide suprême » l’ayatollah Ali Khamenei, et avait jeté des œufs sur  l’ancien président « réformateur »  Sayyid Mohammad Khatami dans son bureau.

D’autre sources Iranienne indiquent  que Rashid Shahbandi, qui vivait avec sa famille dans une grande  détresse financière  depuis son licenciement à en plus a  faire face en plus au coût élevé de soins médicaux pour  son fils qui est gravement malade,  on comprend aisément pourquoi Rashid s’est  fâché en écoutant le discours mensonger du dictateur  et pourquoi  il a lancé ses chaussures à  la figure d’Ahmadinejad –  cet acte est considéré comme une insulte suprême à travers tout  le Moyen-Orient et tout  le monde arabe.

Message du site anglo-iranien,  Iran Solidarity que nous relayons ici:

Il ya deux semaines, nous avions écrit cet article à propos Rashid S (nous ne connaissions pas alors son nom complet). qui avait jeté ses chaussures à la figure d’Ahmadinejad , pour nous il  a fait ce geste dans un acte de désobéissance civile et de dégoût face au taux de chômage en Iran  et pour  le fait qu’il  avait été licencié et qu’il n’avait pas été payé par son employeur depuis plus de la moitié de l’année dernière,  alors qu’ il travaillait dans cette usine depuis des années. Selon  des rapports parvenus d’Iran nous avons étés choqués d’apprendre que notre ami Rashid Shahbandi avait été arrêté et  torturé  et que très probablement il ait à faire face à une exécution capitale pour son acte de colère sociale.

Il ne fait aucun doute  que Rashid Shahbandi  ne va pas obtenir un procès équitable, s’il toutefois il  en obtenait un.  Ce sera probablement une  de ces  mascarades habituelles,  qui montrent comment  le régime Iranien de Khamenei et Ahmadinejad  aiment à se  mettre en spectacle , pour tenter de nous faire penser  qu’il ya effectivement des gens pour  nous  faire  croire que la « justice »  est équitable dans ce pays , quand on sait tout ce qui se passe quotidiennement dans ce régime de la « république islamique » . Qui nous montre depuis des années  qu’il n’essaie de garder son pouvoir qu’en diffusant et qu’en infligeant, toujours plus de violence et plus de terreur contre son propre peuple.

Lancer  ses chaussures à la figure d’un dirigeant d’un régime dictatorial n’est rien d’autre pour nous qu’un  acte courageux. Nous pouvons seulement imaginer quelles pressions doivent vivre en Iran, des gens  courageux comme M. Rashid Shahbandi  qui le font  sans perdre leur peur d’affronter leurs oppresseurs. Nul doute que ce régime va essayer de prononcer une lourde peine contre Rashid , pour tenter de dissuader à nouveau le peuple Iranien de montrer et d’exprimer sa colère. Mais il est trop tard pour cela pour ce régime qui dure depuis trop longtemps.

Voir aussi sur:

http://www.freedomessenger.com/archives/45037

http://iransolidarity.blogspot.com/2011/12/notes-from-iran-2-hail-shoe-thrower.html

http://iransolidarity.blogspot.com/2011/12/notes-from-iran-3-shoe-thrower-rashid-s.html

Notes et coup de colère.

-Nous attendons au tournant tous nos chantres de la  liberté d’expression et autres  intellectuels de gauche à gages au service du régime Iranien , qui font partie de cette soit disant mouvance radicale anti impérialiste Occidentale et Européenne issue de l’alter-mondialisme,  représentée  par des individus et grands esprits (avec de gros guillemets) que sont nos brillantissimes : Jean Bricmont, Michel Collon, Pierre Piccinin, Domenico Lossurdo et autres  George Stanechy  accompagnés de quelques autres seconds couteaux de leurs amis, rédacteurs et webmasters bien connus de  sites de prétendues  informations alternatives*1 que nous avons hâte de voir se mobiliser afin qu’ils montrent  leur solidarité avec notre camarade Iranien Rashid Shahbandi comme ils l’avaient fait pour Mountazer al-Zaïdi, ce courageux journaliste Irakien qui avait envoyé ses chaussures à la figure de pantin impérialiste de George w Bush junior.

– Ce qui est sur c’est que fidèles  à leurs tristes habitudes, nous  verrons tout ce beau monde aux abonnés absents quand il s’agira de soutenir la liberté d’expression de Rashid Shahbandi ce camarade Iranien ouvrier licencié, torturé et emprisonné pour « délit » de colère sociale.

Sachant que depuis des années au nom d’une conception pour le moins stupide et réductrice de l’anti impérialisme Nous avons plutôt observés  que  toute cette mouvance de faux amis mais véritables ennemis de classe, était  plus prompte a défendre la liberté d’expression et celle de massacrer et réprimer, du dernier  pré carré de dictateurs et de leurs  régimes totalitaires. Mais  aussi il faudra encore le souligner celle de leurs amis  fascistes et négationnistes comme  Blanrue, Faurisson , Ginette Skandrani ou Dieudonné, que de défendre  celle  constamment bafouée de peuples opprimés quand ceux ci se révoltent dans le monde arabe en Iran où en Syrie.

-Nous  laissons donc toutes ces  brillantes lumières (toujours avec de gros guillemets) qui ont malheureusement toujours des cautions dans une certaine gauche radicale  à leurs longues et anciennes amitiés douteuses avec l’extrême droite avec qui elles ont bien de qui tenir.

*1 Nous ne leur feront pas l’immense plaisir  de leur faire leur  pub ils-elles se reconnaitront.

Soliranparis contact nomore@riseup.net

Cet article, publié dans Prison Iranienne, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s